LNH

Dubnyk chancelle, Tarasenko excelle

Publié | Mis à jour

L’attaquant Vladimir Tarasenko a réalisé un tour du chapeau, samedi, permettant aux Blues de St. Louis de l’emporter 4-1 contre le Wild du Minnesota, lors du deuxième match du quart de finale de l’Association de l’Ouest.

La série au meilleur de sept rencontres est désormais égale 1-1.

À VOIR : Sommaire

Le héros du jour a lancé les siens en avant à la 14e minute de jeu lorsqu’il a dévié un tir d’Alexander Steen derrière Devan Dubnyk. Avec moins de 120 secondes à écouler à l’engagement, il a récidivé en surprenant l’homme masqué avec un lancer provenant d’un angle fermé.

Avec une priorité de deux filets en fin de troisième période, le Russe a complété le travail en poussant la rondelle dans une cage abandonnée. Lui et T.J. Oshie ont chacun défié le gardien adverse à cinq reprises.

Patrik Berglund a inscrit l’autre but des gagnants tard au dernier tiers. Son tir des poignets a déjoué le numéro 40 du Wild qui a également paru faible sur cette séquence. Steen et le défenseur Kevin Shattenkirk ont chacun amassé deux mentions d’aide. L’ancien porte-couleurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec Jake Allen a repoussé 24 lancers.

L’arrière montréalais Marco Scandella a répliqué pour les visiteurs. Tôt en troisième, il a décoché un faible tir qui s’est faufilé derrière Allen. L’ex-joueur du Canadien de Montréal Thomas Vanek et Charlie Coyle ont participé à cette réussite. Dubnyk a cédé trois fois en 26 occasions.

Ryan Suter a été le plus utilisé dans le camp du Minnesota, passant plus de 29 minutes sur la patinoire.

Les arbitres ont décerné seulement quatre punitions, dont trois aux perdants, durant la partie.

Les deux équipes se retrouveront lundi au domicile du Wild. Celui-ci a terminé la campagne au septième rang dans l'Ouest, alors que les Blues ont fini au deuxième échelon.