Canadiens de Montréal

Petry une pièce importante

Jean-François Chaumont / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

La patience restera toujours une qualité importante. Jeff Petry peut en témoigner. À sa cinquième saison dans la Ligue nationale de hockey et après 314 matchs, l’Américain a enfin expérimenté pour une première fois le hockey des séries.

Petry ne ressemblait en rien à un joueur sans expérience pour ses débuts, mercredi. Avec l’expulsion de P.K. Subban en deuxième période, l’ancien des Oilers d’Edmonton a joué un rôle crucial. Il a notamment sauté sur la glace à plusieurs reprises aux côtés d’Andreï Markov.

«C’était un match excitant, a noté Petry, jeudi, après l’entraînement des siens. J’avais entendu parler de l’atmosphère des séries à Montréal et ça répondait parfaitement à mes attentes. C’était vraiment une belle expérience.»

Pour ce premier match face aux Sénateurs, Petry et Tom Gilbert ont été les deux défenseurs les plus utilisés par Michel Therrien avec un temps de jeu identique de 24 min 39 s, soit 36 secondes de plus que Markov et 39 secondes de plus qu’Alexeï Emelin.

Le meilleur hockey de sa carrière

Après plus de quatre saisons avec les Oilers d’Edmonton, Petry a rapidement assimilé le système de jeu du Tricolore.

«Depuis cinq ou six matchs, je me sens vraiment bien et j’ai le sentiment que j’ai trouvé ma place à la ligne bleue du Canadien», a mentionné Petry.

En conférence de presse après le match, Therrien n’a pas hésité à vanter son défenseur.

«Jeff est très bon depuis un mois, je dirais même qu’il joue le meilleur hockey de sa carrière, a dit Therrien. Il est confortable avec notre système, il est bon défensivement et il peut également obtenir des points. J’aime vraiment ce que je vois de lui.»

En 19 matchs avec le CH, Petry a récolté sept points (trois buts, quatre aides). Il a connu une période de six matchs d’affilée avec au moins un point tout juste avant le dernier match de la saison à Toronto.