Destination Coupe Stanley

«Mon deuil n’est pas encore fait» - Régis Labeaume

Publié | Mis à jour

Si le maire de Montréal Denis Coderre suit chaque faits et gestes des Canadiens de Montréal, il en est tout le contraire pour son homologue de Québec, Régis Labeaume.

«Je ne suis pas encore capable d’écouter une partie au complet. Mon deuil n’est pas encore fait, a souligné Labeaume, jeudi, dont les propos ont été diffusés lors de l'émission Destination Coupe Stanley à la chaîne TVA Sports. Je manque d’intérêt.

«Je souhaite que le Canadien gagne pour deux raisons. Parce qu’on n’est pas là et qu’il a peut-être une chance de gagner. Deuxièmement, mes partenaires doivent faire quelques sous pour qu’ils me donnent mon chèque de 33 millions $ le 15 septembre. Je veux qu’ils fassent beaucoup de sous, qu’ils soient heureux et qu’ils me fassent un chèque. Et que le chèque ait des fonds.»

Si les Nordiques devaient revenir dans la LNH, gageons que le discours changerait un tant soit peu.