Canadiens de Montréal

Le Tricolore remporte un match de fou

Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Il y a toujours des héros inattendus en séries. Dans le premier match contre les Sénateurs d’Ottawa, Brian Flynn et Torrey Mitchell ont joué ce rôle dans un gain de 4-3 du Canadien de Montréal, mercredi, au Centre Bell.
 
Le Tricolore a réalisé plusieurs opérations importantes lors de cette première rencontre. 

Le match était diffusé sur les ondes de TVA Sports.

À VOIR : Sommaire

Le retour de la reine

Hommage à Mark Reeds

Les Canadiens sont prêts pour les séries

Les Sénateurs ouvrent la marque grâce à... Markov

Déjà la controverse... pénalité renversée

Plekanec, 15 secondes plus tard

Mitchell fait exploser le toit du Centre Bell

Subban expulsé

Eller prend les choses en main

Tout un tir de Turris

Les Sens n'abandonnent jamais

Flynn et Mitchell se démarquent au bon moment

Price fait un Hasek de lui-même

Problème de gourde pour Stone

Smith-Pelly, joueur RAM du match

En plus de gagner sans la présence de son meilleur marqueur en Max Pacioretty, il a survécu à la perte de P.K. Subban, expulsé pour un violent coup de bâton au poignet de Mark Stone en deuxième période.
 
Sur le plan psychologique, le Canadien a aussi rappelé au gardien Andrew Hammond qu’il n’est pas invincible. Défait une seule fois en temps réglementaire à ses 23 premiers départs dans la Ligue nationale, le «Hamburglar» n’a pas été aussi magique à sa première sortie en séries. Oui, il a connu une soirée difficile, mais on devra attendre de dire que le Canadien a miné sa confiance.
 
«Oui, on a marqué quatre buts contre Hammond, mais il ne faut surtout pas faire l’erreur de croire que ce sera facile contre eux», a rappelé Lars Eller, auteur d’un but en désavantage numérique.
 
Drôle de Hasard
 
Au premier tour des séries l’an dernier, Dale Weise avait marqué le but gagnant en prolongation face au Lightning à Tampa. Un an plus tard, Flynn a réalisé le même exploit, mais c’était en deuxième période.
 
L’ancien des Sabres de Buffalo a animé l’attaque des siens avec un but et deux aides. Pas mal pour un joueur qui n’avait pas obtenu un seul point à ses neuf premiers matchs sous les couleurs du Canadien.
 
Si Pacioretty avait obtenu le feu vert des médecins, Flynn aurait fort possiblement regardé cette rencontre de la passerelle de presse. C’était possiblement le destin.
 
«C’était agréable, a dit un Flynn très modeste. Il régnait une atmosphère incroyable. J’avais des frissons avant même le début du match avec l’hymne national.»
 
Mitchell, un autre ancien joueur des Sabres de Buffalo, a également donné des maux de tête à Hammond en marquant le premier but de la partie. Au total, Flynn, Mitchell et Brandon Prust ont récolté cinq points. Une production inespérée de la part d’un quatrième trio.
 
Carey Price, quant à lui, a bloqué 30 des 33 tirs des Sénateurs.
 
Pour les premières minutes du match, le Canadien a dicté le jeu. L’intensité était au rendez-vous.
 
À ce chapitre, Devante Smith-Pelly a bien utilisé ses 220 lb avec quatre mises en échec en première période. Andreï Markov a étouffé le bon départ de son équipe en marquant dans son filet. Milan Michalek a hérité du but pour avoir fait le dégagement.
 
Une expulsion, six buts
 
Il y a parfois des périodes folles. La deuxième appartient à cette catégorie. Le Tricolore a ouvert le bal avec deux buts en 15 secondes.
 
Mitchell et Tomas Plekanec ont tour à tour déjoué Hammond. Quelques secondes après une punition d’Eller, Subban a écopé d’une pénalité de cinq minutes et d’une inconduite de match pour son violent coup de hache au poignet de Stone.
 
Pendant la punition majeure, les «Sens» ont marqué deux fois. Kyle Turris et Mika Zibanejad ont fait payer cher l’indiscipline du numéro 76. Lars Eller a aussi battu la recrue d’Ottawa en s’échappant en désavantage numérique.
 
Avant la fin de la période, Flynn a imité Mitchell en marquant lui aussi son premier but avec sa nouvelle équipe.
 
Le Canadien a fermé la porte en troisième pour remporter ce premier match de la série. La deuxième rencontre se déroulera vendredi au Centre Bell.

Embarquez dans la fièvre du printemps de la LNH et faites vos prédictions dans le cadre du Pool des séries TVA Sports!​