Canadiens de Montréal

Pacioretty a contribué à la magie Hammond

Publié | Mis à jour

L’attaquant du Canadien de Montréal Max Pacioretty a raconté une anecdote des plus savoureuses au sujet du gardien des Sénateurs d’Ottawa Andrew Hammond.

«Avions-nous affronté Hammond à son premier départ dans la Ligue nationale (LNH)? Oui. On m’a rapporté ses propos après sa victoire contre nous. Il avait dit aux journalistes qu’il avait trouvé ça vraiment spécial de bloquer un de mes tirs sur une échappée, a mentionné le joueur d’avant. C’est assez incroyable de voir le chemin qu’il a parcouru depuis ce jour. Deux mois plus tard, Hammond est un de ceux qui attirent le plus l’attention dans la LNH.»

«À bien y penser, j’aurais dû marquer contre lui sur cette échappée, a-t-il poursuivi. Je devrais exiger 3% de son prochain contrat! Plus sérieusement, il joue vraiment bien et il représente une belle histoire. Il est présentement l’un des meilleurs gardiens de la LNH, mais nous aurons l’intention de changer cela au cours des prochains jours.»

Avec les blessures de Craig Anderson et de Robin Lehner, Hammond avait obtenu son premier départ dans la grande ligue le 18 février au Centre Canadian Tire. Ce soir-là, les Sénateurs l’avaient emporté 4-2 face au Tricolore. Le gardien de 27 ans avait bloqué 42 tirs, dont six en provenance du bâton de Pacioretty.

Même s’il n’avait pas touché la cible en échappée, celui-ci avait marqué un des deux buts des siens.

Embarquez dans la fièvre du printemps de la LNH et faites vos prédictions dans le cadre du Pool des séries TVA Sports