Canadiens de Montréal

Des airs de revanche entre le CH et les Sénateurs?

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa soulèvent les passions ces derniers temps et amorceront le premier tour des séries éliminatoires contre les Canadiens de Montréal à la suite d'une incroyable poussée en fin de saison.

La formation ontarienne s’est qualifiée pour le grand bal du printemps en vertu d’une spectaculaire fin de campagne et de performances hors de l’ordinaire du gardien Andrew Hammond.

Embarquez dans la fièvre du printemps de la LNH et faites vos prédictions dans le cadre du Pool des séries TVA Sports!​

Cette série s’annoncera très certainement forte en émotions.

D’un côté, le conte de fées se poursuivra-t-il? De l’autre, les Canadiens n’ont certainement pas oublié la dernière série disputée contre les Sénateurs en 2013.

Le tout avait commencé sur une fausse note lorsque le défenseur Eric Gryba avait sorti Lars Eller des séries en lui assénant une violente mise en échec au centre de la patinoire.

Il n’en fallait pas plus pour générer une rivalité qui était plutôt inexistante entre ces deux équipes auparavant.

Les Sénateurs l’avaient finalement remporté en cinq parties. Il s’agissait par ailleurs de leur seule série remportée depuis qu’ils avaient atteint la finale de la Coupe Stanley en 2007.

Duel Price-Hammond

L’affrontement entre les deux équipes mettra en scène un duel entre deux gardiens : Carey Price et Hammond.

Price a brûlé la Ligue nationale cette saison, terminant au premier rang dans trois des quatre principales catégories pour les gardiens de but, grâce à ses 44 victoires, sa moyenne de buts alloués de 1,96 et son pourcentage d’arrêts de 0,933.

Il a d’ailleurs établi un record de concession chez les Canadiens avec ses impressionnants 44 gains.

De son côté, Hammond, arrivé en fin de campagne, s’est révélé être un véritable phénomène.

En 24 matchs, il a affiché un dossier de 20-1-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,79, un taux d’efficacité de ,941 et trois blanchissages.

Il poursuivra sa folle épopée en sériee d’après-saison.

Karlsson contre Subban

On ne peut passer sous silence le talent que l’on retrouvera à la ligne bleue. Erik Karlsson et P.K. Subban, deux récipiendaires du trophée Norris, se livreront une bataille des plus électrisantes.

Karlsson a terminé au premier rang chez les défenseurs au chapitre des points avec un total de 66 en 82 matchs.

Subban se retrouve quant à lui non loin derrière, au troisième échelon, avec 60 points, à égalité avec Brent Burns.