Canadiens de Montréal

Amenez les Sénateurs!

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal avait pour objectif de terminer sa saison avec une victoire contre les Maple Leafs de Toronto. Sans connaître une sortie grandiose, le CH a atteint son but en l’emportant 4-3 en tirs de barrage, samedi, au Centre Air Canada.

À voir :

Pour la première fois depuis la saison 1988-1989, le Tricolore a terminé l’année avec 50 victoires. Tout aussi important, l’équipe de Michel Therrien a fini au sommet de la division Atlantique avec une récolte de 110 points, soit deux de plus que le Lightning de Tampa Bay.

«On parle de deux très gros chiffres avec 50 victoires et 110 points, a rappelé le défenseur P.K. Subban après la rencontre. Nous pouvons être fiers de notre saison, mais c’est loin d’être fini.»

Justement, le Canadien rencontrera les Sénateurs d’Ottawa au premier tour des séries. Il s’agira d’une répétition du printemps 2013. Les Sénateurs l’avaient emporté en cinq matchs.

«On s’attend à une série difficile, a mentionné l’ailier Brendan Gallagher. C’est toujours épeurant quand tu affrontes une équipe aussi confiante, les Sens ne perdent plus depuis plus d’un mois. Mais, nous avons confiance en nos moyens.»

Une feinte et un plomb

Pour revenir au match contre les Leafs, le CH a eu le dernier mot en tirs de barrage. Alex Galchenyuk, avec une feinte magique, et David Desharnais, d’un tir frappé, ont déjoué Jonathan Bernier. Tyler Bozak et Joffrey Lupul n’ont pas obtenu autant de succès.

Carey Price a signé sa 44e victoire de la saison pour ainsi améliorer son propre record. En troisième période, l’homme masqué du CH a réalisé deux gros arrêts aux dépens de Nazem Kadri et de Phil Kessel.

Quand il n’y a plus d’enjeu, un entraîneur trouve des façons pour en inventer. Peter Horachek, qui perdra fort possiblement son poste d’ici quelques semaines, comparait ce match contre le Canadien à une septième rencontre des séries. C’était du moins son discours en matinée.

Les Maple Leafs ne lui ont pas fait honte en première. Malgré un «Ô Canada» des plus douteux à la guitare électrique de la part de Gordie Johnson du groupe Big Sugar, les Leafs ont entrepris cette rencontre sur une meilleure note.

Kessel a marqué son 25e but de la saison dès la quatrième minute. Le CH a toutefois répliqué exactement 16 secondes plus tard. Desharnais a profité d’un revirement de Jake Gardiner pour déjouer Jonathan Bernier. Avant la fin du premier tiers, Casey Bailey a réussi son premier but dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en redirigeant une frappe de Dion Phaneuf.

Des buts, des erreurs

Le Tricolore a rapidement créé l’égalité en deuxième période. Dès la 59e seconde, Tomas Plekanec a touché la cible grâce à des passes rapides d’Andreï Markov et de Devante Smith-Pelly. Sur ce jeu, Plekanec a atteint le cap des 60 points et Markov celui des 50 points.

Laissé sans surveillance par Dale Weise devant le filet de Price, Bozak a redonné les devants à l’équipe à la feuille d’érable bleue.

Mais, encore une fois, les Leafs n’ont pas conservé leur avance trop longtemps. Avec seulement neuf secondes à écouler à la période médiane, Jacob de la Rose a inscrit son quatrième but de l’année. Une mauvaise sortie de Bernier et une aussi mauvaise réception de passe de Gardiner ont permis à de la Rose de se retrouver devant un filet abandonné.

Après une troisième période sans but et une prolongation qui n’a pas fait de maître, le Canadien a bousculé les Leafs en tirs de barrage.