Blue Jays vs Reds

Votto heureux pour Martin

Publié | Mis à jour

L’automne dernier, lorsque les dirigeants des Blue Jays de Toronto ont lancé une invitation aux Reds de Cincinnati pour venir clôturer le calendrier de matchs préparatoires au Stade olympique, l’idée était de mettre en vedette l’un des meilleurs joueurs canadiens dans les ligues majeures, Joey Votto.

«Nous étions fiers de notre coup parce que Votto est un grand nom, lui qui a remporté le titre de joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue nationale en 2010, a confié Howard Starkman, vice-président des Blue Jays. On ne savait pas à ce moment-là que Russell Martin allait signer un contrat avec nous quelques semaines plus tard.»

Votto est donc tombé deuxième... par un mille!

«Je suis content pour Russell, a souligné le joueur de premier but des Reds. Il mérite pleinement ce qui lui arrive et cet accueil chaleureux que les Montréalais lui ont réservé. Je l’ai toujours admiré.»

Votto a déjà participé à des matchs au Stade olympique, mais c’était avant d’être repêché par les Reds en 2002.

Il a donc pris part pour la première fois à un duel des ligues majeures à Montréal vendredi.

«C’est impressionnant et énergisant de disputer une rencontre préparatoire devant une si belle foule.»

Le joueur de 31 ans se souvient de la formation de 1994 des Expos de Montréal, qui présentait la meilleure fiche du baseball lorsque la saison a pris fin en août en raison d’un conflit de travail.

«Je pensais bien que les Expos allaient se rendre jusqu’à la ¬Série mondiale cette année-là. Hélas!», a dit Votto, qui n’avait que 10 ans à l’époque.

Il n’a pas voulu se prononcer sur les chances que Montréal retrouve un jour son équipe de baseball.

«C’est sûr que ça serait bon. Je sais que les joueurs plus âgés qui ont eu l’occasion d’affronter les Expos n’ont que de bonnes choses à dire au sujet de Montréal. C’était même leur ville favorite.»

On devine pourquoi...

Carrière à Cincinnati

Votto se dit guéri de la blessure à une jambe qui lui a fait rater les 100 derniers matchs de la saison 2014. En huit saisons et 952 parties dans les majeures, il a conservé une moyenne au bâton de ,310 avec 1055 coups sûrs et 553 points produits.

Sa meilleure campagne fut celle de 2010 avec 37 circuits et 113 points produits. Dans sa jeunesse, Votto était un partisan des Blue Jays. Aurait-il aimé jouer pour cette équipe?

Il a souri avant de répondre qu’il est très heureux avec les Reds et qu’il s’attend à terminer sa carrière avec cette équipe.

On le comprend, lui qui écoule la troisième année d’un contrat de 10 ans qui lui rapportera 225 millions $...