Blue Jays - MLB

«C’est mon rêve de jeunesse» - Martin

Publié | Mis à jour

Le Québécois Russell Martin s’est présenté devant les médias avec un large sourire, vendredi après-midi, avant le premier des deux matchs préparatoires du baseball majeur prévus au Stade olympique.

Déjà, il était impressionné par l’attention portée à son endroit, mais ce n’était probablement rien face aux ovations qui l’attendent vendredi soir et samedi après-midi.

«Pour moi, c’est sûr que c’est spécial. C’est mon rêve de jeunesse qui devient réalité», a indiqué le receveur des Blue Jays de Toronto, devant la quinzaine de caméras rassemblées.

Afin de se rendre au Stade olympique vendredi, Martin a d’ailleurs pris le métro avec son père, comme lorsqu’il était plus petit et qu’il venait assister à un match des Expos.

L’athlète a souligné l’importance de partager ces quelques jours avec son père, dont les talents au saxophone ont été sollicités pour l’interprétation des hymnes nationaux.

«C'est lui qui m'a fait croire que mon rêve pouvait devenir réalité», a-t-il dit.

100 000 personnes attendues

Quelque 100 000 personnes sont attendues au Stade olympique lors des deux jours pour ces rencontres entre les Blue Jays et les Reds de Cincinnati.

Interrogé sur le scénario idéal pour la partie de vendredi, Martin a bien fait rire les journalistes en indiquant: «ce serait qu’on gagne et que je sois 4 en 4, avec quatre circuits».

«Ce serait une belle journée», a ajouté Martin

Définitivement, un vent de nostalgie souffle sur le Stade olympique.

L’hommage à Vladmir Guerrero, ancienne vedette des Expos, doit aussi être un moment fort, avant le match de vendredi.