Crédit : Chantal Poirier / Le Journal de Montréal / Agence QMI

Blue Jays vs Reds

Coderre rencontrera le commissaire du baseball majeur

Publié | Mis à jour

Plus de 90 000 billets ont été vendus et ça sera le «fun dans le stade» ce week-end, pour reprendre un slogan des Expos, avec la présentation des deux matchs opposant les Blue Jays de Russell Martin aux Reds de Joey Votto.

Notre cher Stade olympique ne cache pas son âge, mais, pour le moment, il reste le seul endroit à Montréal où peut se tenir un gros événement de ce genre.

Et, bonne nouvelle, la présentation du match de samedi n’est pas menacée puisque les prévisions météorologiques sont beaucoup plus encourageantes. Le toit n’aura aucune peine à supporter le petit centimètre de neige prévu!

Les Québécois démontreront une fois de plus qu’ils aiment le baseball. Toutefois, le nouveau commissaire des ligues majeures, Rob Manfred, a été bien clair en début de semaine: ça va prendre des plans concrets en vue de la construction d’un stade au centre-ville, si Montréal espère un jour retrouver son équipe.

Ne pas brûler d’étapes

Le maire Denis Coderre a prévenu les journalistes de rester calmes dans ce dossier. Il a toutefois confirmé qu’il rencontrera le commissaire dans les prochaines semaines (en mai) pour faire le point sur le dossier de Montréal.

«Il ne faut pas partir en peur et brûler les étapes. Il est important de bien faire nos devoirs», a-t-il précisé au cours d’un point de presse, jeudi.

«Maintenant que l’engouement du public a été confirmé, on passera à la prochaine étape. Il est toutefois trop tôt pour parler d’investissements d’argent public pour la construction d’un stade.

«Il faut tenir compte de la situation économique actuelle, a souligné Coderre. Il est cependant assuré qu’à moyen terme, Montréal a les ingrédients requis pour accueillir une équipe. On compte sur des investisseurs sérieux. Ça va prendre un plan bien intégré et agir de façon concertée.»

Il souhaite qu’à pareille date l’an prochain, «on aura de belles choses à annoncer».

Coderre a rappelé que la Ville investira 11 millions $ pour mettre à niveau les terrains de baseball sur son territoire, question de ramener davantage de jeunes vers la pratique de ce sport afin de «former d’autres Russell Martin».

Au-delà des espérances

Howard Starkman, vice-président responsable des projets spéciaux chez les Blue Jays, se dit estomaqué par la réponse du public montréalais.

«L’an passé, on espérait des foules de 25 000 spectateurs par match au Stade olympique. On se demandait si la réponse allait être aussi bonne cette année et voilà qu’on prédit que la marque de 96 000 spectateurs sera dépassée. C’est bien au-delà de nos espérances.»

Même si le promoteur evenko a signifié son intérêt pour présenter des séries de rencontres des Blue Jays en saison régulière, Starkman a été catégorique. «Ce n’est pas dans nos plans, à moins que l’équipe se retrouve dans une situation où elle serait forcée de tenir des matchs locaux ailleurs qu’à Toronto.»

Déjà des équipes intéressées

Même si aucune annonce officielle n’aura lieu ce week-end, les Blue Jays reviendront compléter leur calendrier de matchs préparatoires à Montréal en 2016.

Le directeur général d’evenko, Jacques Aubé, a indiqué que trois ou quatre équipes ont déjà signifié leur intérêt aux Blue Jays afin de participer à ces rencontres l’an prochain.

Le fait que Paul Beeston en est à sa dernière année à la présidence des Blue Jays ne change rien, selon lui. «Pas à la suite des coups de circuit qu’on vient de frapper avec cet événement, a dit le promoteur. Le modèle est bon.»