LNH

Ovechkin, l'exploit d'une autre époque

Publié | Mis à jour

Alex Ovechkin est maintenant membre d’un autre club sélect : l’attaquant des Capitals de Washington a atteint le plateau des 50 buts pour la sixième fois de sa carrière, mardi soir, devenant ainsi le sixième joueur de l’histoire à réussir l’exploit.

Son nom sera désormais associé à ceux des légendaires Mike Bossy, Wayne Gretzky, Marcel Dionne, Guy Lafleur et Mario Lemieux. Par le fait même, le Russe est devenu le premier Européen du groupe.

«C’est plus dur chaque année, a commenté "Ovi", après la victoire de 4-2 des Capitals face aux Hurricanes de la Caroline, des propos qui ont été repris sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey. Mais c’est un énorme accomplissement de retrouver mon nom à côté de ceux-là. C’est toujours bien.

«Avant chaque saison, je ne sais jamais à quoi m’attendre, je ne sais pas comment je vais jouer.»

L’attaquant des Canadiens de Montréal David Desharnais s’est voulu élogieux à l’endroit d’Ovechkin, mercredi.

«Les joueurs qui ont réalisé six saisons de 50 buts étaient assez incroyables, mais ils évoluaient dans les années où les gardiens de but étaient un peu moins bons. Ça ne leur enlève rien, mais ça en donne beaucoup à Ovechkin.»

Un autre plateau

Plus tôt cette année, le numéro 8 avait atteint le plateau des 45 filets pour la septième fois de sa carrière, et avait ainsi rejoint les Gretzky, Bossy, Lemieux et Dionne.

«Je n’avais jamais côtoyé quelqu’un qui est capable d’inscrire 50 buts dans cette ligue, a déclaré l’entraîneur-chef des Capitals de Washington, Barry Trotz. Surtout que c’est tellement difficile de marquer dans la LNH. Un joueur qui en réussit 50 est maintenant assuré d’avoir sa place dans l’histoire. Les gardiens sont tellement bons.»

Interrogé à ce sujet, mercredi, l'attaquant des Canadiens de Montréal David Desharnais a sonné la même cloche, la veille d'une rencontre entre le CH et les Capitals.

Comme Bondra

Premier choix de l’encan 2004, Ovechkin a disputé sa première saison dans le circuit Bettman en 2005-2006, trouvant alors le fond du filet à 52 occasions, pour une campagne de 106 points.

Il a inscrit moins de 50 buts qu’à quatre occasions depuis ses débuts dans la LNH: à sa deuxième saison, en 2006-2007 (46), en 2010-2011 (38), en 2011-2012 (32) et l’année du plus récent lock-out, en 2012-2013 (32).

Son 50e de la présente campagne a aussi permis à Ovechkin de devenir le meilleur buteur de l’histoire des Capitals, à égalité avec Peter Bondra. Les deux hommes ont marqué 472 buts.

«Son jeu s’est beaucoup développé depuis ses débuts, il y a 10 ans, a noté son coéquipier Mike Green. Il a toujours marqué des buts, mais il trouve de nouvelles façons de le faire.»