Destination Coupe Stanley

Jagr taquine Lalime

Publié | Mis à jour

Patrick Lalime a eu chaud, mais son fameux record est finalement demeuré intact.

Andrew Hammond n’a pu égaler sa marque de 16 matchs de suite sans subir la défaite en temps réglementaire. «Hamburglar» a arrêté à 15 son impressionnante séquence, jeudi.

«Il faut souligner le travail qu’il a fait, mais c’est correct qu’il en est resté là!», a lancé à la blague Lalime à l’émission «Destination Coupe Stanley», vendredi.

De passage dans le vestiaire des Panthers de la Floride, qui sont déjà arrivés à Montréal en prévision du match de samedi soir contre les Canadiens, Lalime en a profité pour saluer Jaromir Jagr, qui était son coéquipier lorsqu’il a établi son record en 1996-1997 à ses débuts avec les Penguins de Pittsburgh.

Reconnu pour être pince-sans-rire, Jagr a accueilli Lalime avec humour.

Il l’a taquiné en lui disant que le mérite ne devrait pas revenir à Lalime, mais plutôt à lui-même, parce qu’il marquait sept ou huit buts par match.

«Lalime a toujours été bon pour moi. Il m’aidait à avoir confiance à l’entraînement! Je le déjouais chaque fois que je tirais sur lui!», a ajouté Jagr.  

Sujets