Hockey

Un sac de hockey qui élimine les odeurs!

Publié | Mis à jour

Deux entrepreneurs de Trois-Rivières ont inventé un sac de hockey qui risque d’être révolutionnaire.

Jean-François Vézina et Pierrot Lebel sont les concepteurs du «Drysnake», un sac de hockey doté d’un système de ventilation localisée qui sèche les équipements sportifs. Il ne suffit que de le brancher.

«C’est comme lors d’un dégât d’eau à la maison. Les professionnels installent toujours des ventilateurs pour éliminer le développement des bactéries. C’est le même principe», a indiqué Vézina lors de son passage sur le plateau de «Salut, Bonjour!», jeudi.

Exit les mauvaises odeurs dans les sacs de hockey. Une fois le match terminé, le joueur n’a qu’à déposer chaque pièce de son équipement sur les supports flexibles adéquats.

L’air est par la suite acheminé dans chaque morceau permettant non seulement d’éliminer les odeurs, mais aussi d’augmenter la durabilité de l’équipement, selon les entrepreneurs.

Un adaptateur peut aussi être branché dans la voiture.

Bientôt pour les gardiens

Qu’en est-il des gardiens de but?

«Un prototype sera terminé d’ici un mois et sera en circulation l’an prochain pour les gardiens de but», a précisé Lebel.

Pendant ce temps, ce sac gagne en popularité et sera même commercialisé en Europe d’ici deux semaines.

Le «Drysnake» se détaille à 299 $, mais est actuellement vendu à un prix spécial de 249 $.

Pour vous en procurer un, vous pouvez visiter le site web du «Drysnake».