LNH

Les commotions ont mis fin à la carrière de Bourdon

Publié | Mis à jour

Marc-André Bourdon était voué à une longue carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Le Québécois a été repêché au troisième tour de l’encan de 2008 et a finalement eu sa chance dans l’uniforme des Flyers de Philadelphie pour 45 matchs en 2011.

Il a cependant participé à une seule rencontre lors des éliminatoires de ce printemps.

Et depuis, nous n’avons jamais revu Bourdon dans les couleurs des Flyers ou celles d’un autre club de la LNH.

«J’ai subi deux commotions cette saison-là, a révélé Bourdon, qui a continué à jouer malgré les symptômes apparents.

«Je suis allé voir une multitude de docteurs, peut-être 20 médecins différents.»

C’est finalement en novembre 2014 qu’il a accepté la triste réalité : il a dû prendre sa retraite.

Prudence

Bourdon admet s’ennuyer du hockey. Avec le recul, il croit qu’il aurait pu sauver sa carrière si les Flyers et lui avaient été plus prudents quant à son retour au jeu.

Il n’a cependant aucun regret en ce qui concerne les décisions prises à ce moment-là.

«Pour tous les jeunes joueurs de hockey ou les plus âgés, il faut vraiment écouter son corps, a-t-il soutenu. Les commotions cérébrales sont plus dangereuses qu’on le pense.»