Canadiens de Montréal

Bournival jouait-il avec une commotion cérébrale?

Publié | Mis à jour

Même s’il n’est pas dans l’entourage des Canadiens de Montréal depuis la date limite des transactions, Michaël Bournival fait jaser.

Rétrogradé dans la Ligue américaine le 2 mars dernier, l’attaquant de Shawinigan-Sud aurait éprouvé des symptômes s’apparentant à une commotion cérébrale au cours des derniers mois, rapportent nos informateurs Louis Jean et Renaud Lavoie.

Ni le personnel d’entraîneurs ni la direction n’auraient mis au courant de son état. Bournival aurait choisi de ne pas faire part de ses malaises à l’équipe pour s’accrocher à une place dans la formation partante.

«Il ne veut pas sortir de la formation et on le comprend. Par contre, il met sa propre santé à risque et ça fait mal paraître l’équipe», a noté Lavoie.

Dimanche, face aux Marlies de Toronto à Montréal, Bournival a dû se retirer de la rencontre en raison de la sévérité des maux de tête.

Torrey Mitchell : des précisions

Blessé au bras droit face aux Islanders de New York, l’attaquant Torrey Mitchell s’absentera pour environ 2 semaines.

L’attaquant originaire de la Rive-sud de Montréal devra être évalué par les médecins de l’équipe lorsque l’équipe rentrera à Montréal au cours des prochaines heures.

Certains craignaient que Mitchell ait subit une dislocation de l’épaule sur sa chute, mais la blessure est moins grave que prévue.

Flynn : une blessure mineure

L’autre joueur à s’amener chez le CH après une transaction avec les Sabres de Buffalo à la date butoir, Brian Flynn ne sera pas à l’écart très longtemps.

Flynn a quitté le match face au Lightning de Tampa Bay, lundi. Le numéro 32 du Tricolore a été atteint au visage par le bâton de Brenden Morrow en première période.

Il est suffisamment en santé si l’entraîneur-chef Michel Therrien veut l’employer.