LNH

La présence de Crosby ne suffit pas

Publié | Mis à jour

Malgré la présence de Sidney Crosby dans la formation, les Penguins de Pittsburgh ont subi une dégelée de 5-1 face aux Red Wings de Detroit, dimanche après-midi.

À voir : Sommaire

Le numéro 87, qui avait raté le match précédent puisqu’il ne se sentait pas bien durant la période d’échauffement, a été à l’origine de l’unique filet de son équipe. Le capitaine des Penguins a permis à David Perron de toucher la cible au dernier vingt, mais c'était déjà trop peu trop tard.

Les visiteurs ont frappé tôt, s’inscrivant au pointage après seulement 1:21 de jeu. Riley Sheahan a complété un jeu de Marek Zidlicky et Brendan Smith, faisant bouger les cordages pour une 12e fois cette année.

Zidlicky a ensuite préparé le but de Teemu Pulkkinen en fin de période, avant de revenir à la charge au deuxième tiers avec un tir frappé qui n’a donné aucune chance à Marc-André Fleury. Le vétéran de 38 ans a d’ailleurs récolté six points à ses cinq dernières sorties.

Henrik Zetterberg a porté la marque à 4-0, envoyant du même coup le gardien québécois aux douches.

Pulkkinen a compté son deuxième filet de la rencontre en troisième face à Thomas Greiss.

Les Wings ont fait confiance au jeune Petr Mrazek pour cet affrontement. Une décision qui s’est avérée payante, le Tchèque ayant réalisé 42 arrêts.

Du côté des Penguins, Fleury a cédé quatre fois en 16 tirs, tandis que Greiss a repoussé huit rondelles.

Evgeni Malkin n’a pas pris à la rencontre, lui qui s’est blessé samedi dans une défaite de 2-0 contre les Bruins de Boston à la suite d’une collision avec Chris Kelly.

Crosby a aussi décoché six tirs et affiché un différentiel de 0, ayant passé 22:02 sur la patinoire.

Par ailleurs, l’arrière Kristopher Letang a reçu une pénalité de conduite antisportive ainsi qu’une inconduite de partie à mi-chemin en période médiane.