Canadiens de Montréal

Cinquième défaite en six matchs

Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

Les unités spéciales semblaient avoir donné le ton au match pour le Canadien de Montréal, mais une baisse de régime lui a finalement coûté la victoire.
 
En retard 0-2 après 20 minutes de jeu, les Sénateurs ont marqué cinq buts sans réplique, quittant le Centre Bell avec un gain de 5-2, jeudi.

À VOIR: SOMMAIRE

BUT | Un plomb de l'espace de Subban!

BUT | Pacioretty s'échappe en infériorité numérique

Gilbert accusé à tort?

BUT | Au tour de Karlsson de frapper fort

BUT | Pageau fait ENCORE mal au CH

BUT | 3e but sans riposte des Sénateurs

BUT | Le 1er de Methot

Andrew Hammond a donc poursuivi sa séquence de succès. Le gardien recrue des Sénateurs n’a toujours pas perdu en temps régulier en 10 présences devant le filet dans la LNH (8-0-1).
 
Le record pour le plus grand nombre de matchs sans revers pour un début de carrière dans le circuit Bettman appartient à Patrick Lalime (14-0-2). Une marque établie au cours de la saison 1996-1997.
 
Ça se corse au sommet
 
Quant au Tricolore, il est plus que jamais dans un creux de vague. La troupe de Michel Therrien n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matchs.
 
«C’est préoccupant, mais avec le caractère qu’il y a dans ce vestiaire, je suis pas mal certain qu’on va s’en sortir», a soutenu Pierre-Alexandre Parenteau, de retour dans la formation.
 
Carey Price s’est dit peu concerné par cette série d’insuccès.
 
«Parce que nous sommes premiers au classement [de la division]», a répondu le gardien du Canadien à un confrère qui lui demandait pourquoi.
 
En fait, ce revers du Tricolore, jumelé au point amassé par le Lightning à Boston, fait qu’il y a égalité en tête de la division Atlantique. Les deux formations comptent 91 points, mais le Canadien détient toujours un match.
 
Deux buts de Pacioretty
 
Max Pacioretty avait pris les choses en main en début de rencontre. Il n’y avait pas encore 10 minutes de jouées que déjà le meilleur buteur du Tricolore avait ajouté ses 32e et 33e buts de la saison.
 
Le premier, en faisant dévier un tir de P.K. Subban, en supériorité numérique. Le deuxième, à la suite d’une superbe feinte en échappée, à court d’un homme.
 
Les Sénateurs ayant le numéro du Canadien depuis quelque temps déjà, ils n’allaient pas se contenter d’être une proie facile.
 
Ils ont profité de la traditionnelle baisse de régime du Tricolore pour revenir dans le match.
 
Erik Karlsson a d’abord donné la réplique lors d’un surnombre. Possiblement dévié par Jacob De La Rose, son tir a adopté une trajectoire étrange qui a totalement déjoué Carey Price.
 
Puis, Erik Condra a créé l’égalité à la suite d’un bel effort individuel de Jean-Gabriel Pageau.
 
Deux buts inscrits au cours du deuxième vingt.
 
Quatre minutes gaspillées
 
Mark Stone a donné les devants aux siens une première fois dès le début de la troisième période, alors que les Sénateurs évoluaient avec l’avantage d’un homme.
 
Avec Matt Puempel au banc des punitions pour quatre minutes, le Tricolore a, plus tard, raté une belle occasion de ramener les compteurs à zéro. Incapable de menacer Hammond, il a même vu Karlsson inscrire son deuxième du match au moment même où Puempel sortait du cachot.
 
«Ce soir, Karlsson a joué comme un gagnant du trophée Norris. Et quand le 65 joue comme ça, tout le monde le suit», a fait valoir Marc Méthot, qui a complété le pointage avec son premier but de la saison.
 
Le Canadien part vendredi pour un voyage de trois matchs. Un périple qui le mènera à Long Island samedi, à Tampa lundi et à Sunrise mardi.