Canadiens de Montréal

Petry à Montréal

Agence QMI / Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Le Canadiens de Montréal cherchait à améliorer sa brigade défensive depuis quelques semaines. Marc Bergevin a ajouté une pièce à son casse-tête en faisant l’acquisition de Jeff Petry, des Oilers d’Edmonton.

Pour attirer Petry à Montréal, Bergevin a cédé un choix de deuxième tour en 2015 et un choix conditionnel de cinquième tour en 2015.

Les Oilers pourraient améliorer leur sort avec leur choix de 5e tour si le CH fait un long parcours en séries. Si le Tricolore passe le premier tour en séries, on parlerait d’un choix de quatrième tour et si l’équipe gagne deux tours, il s’agirait d’un choix de troisième tour.

À quelques jours de la date limite des transactions, Petry représentait l’une des prises les plus intéressantes sur le marché pour un défenseur.

Âgé de 27 ans, le défenseur droitier jouait près de 21 minutes par match (20:57) avec les Oilers. En 59 matchs, il a récolté 15 points (5 buts, 10 aides). L’Américain se retrouvait au quatrième rang chez les Oilers pour les mises en échec (101) et les tirs bloqués (77).

À l’image de plusieurs joueurs des Oilers, Petry affichait un différentiel assez glacial avec une fiche de -25. Seul, Benoît Pouliot n’est pas sous la barre du zéro à Edmonton avec un dossier de +2.

Petry, qui touche un salaire de 3,075 millions $ cette année, deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de l’année.

L'arrière rejoindra l'équipe, aujourd'hui, à San Jose, où les Canadiens y affrontent les Sharks. Il portera le numéro 26.

Canadiens : ce que vaut Petry - TVA Sports

Congestion à la défense

Avec l’arrivée de Petry, Michel Therrien se retrouvera avec huit défenseurs en santé, en incluant Mike Weaver et Greg Pateryn. Et, il y a aussi Alexeï Emelin sur la liste des blessés. On parle donc de neuf défenseurs...

D’ici les prochaines semaines, les Sergeï Gonchar, Tom Gilbert et Emelin se battront pour les postes de 5e et 6e défenseurs. P.K. Subban et Andreï Markov resteront les maîtres à la ligne bleue sur la première unité et Nathan Beulieu ne devrait pas dégringoler.

Si jamais Bergevin décide de danser une autre fois d’ici les prochaines heures, il disposera de quelques minutions à la ligne bleue.