LNH

Kane est irremplaçable, mais...

Publié | Mis à jour

Aucun joueur ne pourra remplacer Patrick Kane à lui seul.

Parmi les attaquants disponibles sur le marché des transactions, il n’y a qu’Antoine Vermette qui s’en rapproche, selon les collaborateurs de la chaîne TVA Sports Renaud Lavoie et Alain Chainey.

«Vermette est le seul joueur présentement qui peut faire la différence à lui seul», a soutenu Renaud Lavoie à l’émission «Le premier trio» mercredi.

Plus tôt dans la journée, les Blackhawks ont annoncé que Kane allait rater trois mois en raison d’une fracture de la clavicule gauche causée par une mise en échec du défenseur Alex Petrovic, des Panthers.

«Je crois moi aussi que Vermette apporterait de la profondeur à l’équipe, mais il ne pourra jamais remplacer Kane, qui était le meilleur joueur dans la Ligue nationale», a indiqué quant à lui Alain Chainey.

«Les Blackhawks ont aussi Patrick Sharp, qui devra élever son jeu d’un cran, a-t-il ajouté. Il peut combler un peu la perte de Kane. C’est en équipe qu’il faudra combler cette perte et non pas avec un seul joueur.»

Patrice Brisebois est également d’avis que «Sharp devra prendre les choses en main si les Hawks ne procèdent pas à un échange».

L’absence de Kane fait que «les Hawks se retrouvent soudainement avec 7,5 millions $ en moins sur la masse salariale pour acquérir un autre joueur», a rappelé Renaud Lavoie.

«Et si jamais les Hawks se taillent une place en demi-finales, ils pourront compter sur Kane, car il n’y a pas de plafond à respecter en séries éliminatoires», a-t-il enchaîné.

Kane et les Hawks ont d’ailleurs vécu un scénario similaire l’an dernier. L’attaquant américain avait subi une blessure qui lui avait fait rater les 12 derniers matchs de la saison. Il était revenu en séries pour aider les siens à atteindre la finale de l’Ouest.