Impact de Montréal

Un «traître» montréalais chez Pachuca!

Publié | Mis à jour

Il y a un «traître» montréalais chez le Pachuca, le club adversaire de l’Impact de Montréal en quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF!

La chaîne TVA Sports a rencontré Jonathan de Oliviera avant le match aller de mardi soir. Ce que ce jeune homme a de particulier? Malgré les apparences, a vécu 17 ans à Montréal avant de venir rejoindre sa mère au Mexique.

L’Impact a embauché de Oliviera pour faciliter les communications avec le Pachuca; il sert notamment de traducteur au vice-président Nick De Santis.

De Oliviera est employé de l’Académie Pachuca à titre de préparateur physique après des études à l’université du soccer de la ville. Il a fait le portrait de son équipe pour nous.

«Quand Pachuca perd, c’est comme les Canadiens de Montréal ici : tout le monde est fâché, tout le monde est triste, a raconté le jeune homme. Cette équipe a beaucoup de poids sur les gens de la ville.»

Suivez Nicolas A. Martineau sur Twitter