Canadiens de Montréal

En perte de vitesse?

Publié | Mis à jour

Est-ce le moment où les Canadiens de Montréal vont commencer à descendre un peu au classement?

Épargné par les blessures depuis le début de la saison, le CH a payé le prix récemment, particulièrement à la ligne bleue.

Les deux tiers de la filière russe de la brigade défensive est sur le carreau : Sergei Gonchar s’est fait frapper par-derrière par David Clarkson contre les Maple Leafs de Toronto ce week-end et Alexei Emelin a fait une mauvaise chute contre les Sénateurs d’Ottawa cette semaine.

Andrei Markov s’est donc mis à piler (encore plus) de minutes. Les fans des Canadiens savent à quel point le vétéran a eu son lot de blessures dans sa carrière, avant le lock-out de 2012. La vedette n’a raté qu’un tout petit match depuis, mais si le défenseur de 36 ans se met à jouer près de 30 minutes par rencontre, il faudra peut-être craindre une malchance...

On a eu une frousse également quand P.K. Subban s’est pris un lancer frappé en plein sur une jambe contre les Sénateurs. Le flamboyant défenseur boitait, mais il a terminé la rencontre et a joué 30 min 28 s face aux Panthers, jeudi. S’il fallait que P.K. manque à l’appel lui aussi...

Jarred Tinordi et Greg Pateryn ont été rappelés des Bulldogs dans la Ligue américaine pour pallier à l’absence de Gonchar et d’Emelin. Si un malheur arrivait, le vétéran Mike Weaver attend dans les gradins et les Darren Dietz et Magnus Nygren sont les prochaines options à Hamilton.

La situation confirme l’opinion des experts qui pensent que les Canadiens ont besoin d’un défenseur avant la date limite des transactions. Du sang neuf à la ligne bleue permettrait-il au CH de maintenir sa bonne cadence?

Le seul joueur qui s'est entraîné, vendredi, a été l'attaquant Pierre-Alexandre Parenteau (commotion). Il pourrait effectuer un retour au jeu prochainement.

Une trentaine de points?

Les Canadiens (37-16-5), premiers de l’Association de l’Est en vertu d’une récolte de 79 points, doivent encore jouer 24 rencontres avant la fin du calendrier régulier. En pareilles circonstances depuis le début de l’ère du directeur général Marc Bergevin, soit la saison du lock-out (2012-2013), le Tricolore a été pour le moins constant.

2012-2013, 24 derniers matchs :
14-8-2, 30 points

2013-2014, 24 derniers matchs :
14-9-1, 29 points

Il faut dire que le contexte de la fin de saison 2012-2013 est tout à fait différent : quand il restait 24 parties à disputer, on en était à la mi-saison.

Quoi qu’il en soit, si le CH conservait le même rythme que lors de ses deux saisons précédentes, l’équipe finirait avec environ 110 points, un total largement suffisant pour l’accès aux séries et probablement bon pour un rang élevé au classement général.

Reste à voir si Carey Price est prêt pour l’action en l’absence de certains des meilleurs éléments de la défense. Si le gardien permet aux siens de garder le cap d’ici la fin de la campagne et offre des performances à la hauteur de son talent en séries, il faudra sans doute songer à lui comme candidat au trophée Hart.