LNH

Oilers-Bruins : 1 but en 24 tirs de barrage

Publié | Mis à jour

Vous ne verrez plus une séance de tirs de barrage aussi lamentable avant longtemps...

Bruins de Boston et Oilers d’Edmonton se sont livré un duel peu enthousiasmant en fusillade, mercredi en Alberta.

AUCUN BUT n’a été marqué lors des 23 premières tentatives aux dépens des gardiens Tuukka Rask (Bruins) et Ben Scrivens (Oilers).

Au 24e essai, le 12e des Oilers, on s’imagine bien l’entraîneur-chef Todd Nelson se demander qui envoyer sur la glace (à part le gérant de l’équipement ou un porteur d’eau), puis demander à un de ses adjoints : «C’est quoi déjà le nom du numéro 85? On l’envoie?»

Marincin! Nelson a choisi le défenseur Martin Marincin pour tenter l’issue du match, le jour de ses 23 ans par-dessus le marché. Le Slovaque a foncé vers Rask et semblé échapper la rondelle dans l’enclave. Le gardien des Bruins a été leurré et les Oilers ont gagné un troisième match en six sorties – chaque fois après les trois périodes de temps réglementaire.

Pour les Oilers (17-32-10), derniers de l’Association de l’Ouest, c’est une belle séquence.