Crédit : JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

LHJMQ

Etchegary de nouveau capitaine

Publié | Mis à jour

Déchu durant le dernier camp d’entraînement, Kurt Etchegary a été réélu capitaine des Remparts de Québec, mardi, à la suite d’un vote tenu parmi ses coéquipiers. Une décision sanctionnée séance tenante par le personnel d’entraîneurs de l’équipe.

Etchegary aura comme adjoint Anthony Duclair, Adam Erne et Ryan Graves, trois joueurs de 19 ans, tous des mâles dominants de la formation québécoise.

«Nous avons laissé aux leaders le temps de prendre leur place au sein du vestiaire. Kurt s’est détaché (du peloton) dès le jour 1 par ses efforts et son attitude irréprochable», a mentionné l’entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

Etchegary avait été désigné capitaine en janvier 2014, à la suite de l’échange expédiant le titulaire Ryan Culkin aux Voltigeurs de Drummondville. Le «C» sur son chandail avait toutefois été décousu durant la période préparatoire au Centre multisports de L’Ancienne-Lorette.

«Un grand honneur»

Pendant quelques mois, les Diables rouges ont ensuite compté sur un quatuor d’adjoints avant que les lettres ne soient toutes rangées le mois dernier.

«À nouveau, c’est un grand honneur d’avoir été nommé capitaine des Remparts. Je suis prêt à relever le défi, autant sur la patinoire qu’à l’extérieur, a proclamé Etchegary, le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

«Je peine à exprimer mes sentiments. Je ne pourrais être plus heureux. Ce matin, j’ai déjeuné avec Philippe, et c’est à ce moment qu’il m’a annoncé la bonne nouvelle.»

«Québec, c’est une ville spéciale, nous sommes engagés dans une saison spéciale et nous comptons sur les meilleurs partisans (de la ligue)», a enchaîné le patineur originaire de Terre-Neuve, sans préciser si Boucher avait réglé la note de l’omelette et du café.

Un pas de côté

Boucher a répété mardi que la décision prise en août n’était pas une mesure disciplinaire à l’endroit de l’attaquant de 20 ans, vétéran de quatre saisons à Québec.

«Nous comptions beaucoup de nouveaux venus lors du camp d’entraînement. Comme les autres joueurs de 20 ans, il devait conserver sa place au sein de l’équipe», a rappelé le pilote, qui comptait un vieux excédentaire au sein de son groupe en début de campagne.

«Puis, Taylor Burke (échangé depuis aux Wildcats de Moncton) était capitaine des Olympiques de Gatineau la saison dernière, sans oublier l’arrivée de Marc-Olivier Roy, Nikolas Brouillard, Ryan Graves et Jérôme Verrier (en décembre).»