LNH

Simon Gagné près de la retraite

Publié | Mis à jour

«À moins d’un retour des Nordiques de Québec la saison prochaine, le mot "retraite" va peut-être sortir de ma bouche cet été.»

Tels sont les propos de Simon Gagné, plus près que jamais d’une retraite définitive du hockey professionnel.

L’attaquant a admis lundi à la chaîne TVA Sports que ses 23 matchs avec les Bruins de Boston en 2014-2015 étaient probablement ses derniers dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

«Pour jouer au hockey, il faut que t’aies du “fun”, faut que t’aies le goût. Présentement, je n’ai plus la flamme», a-t-il affirmé.

Gagné s’est absenté du circuit Bettman en 2013-2014 par manque d’intérêt des équipes, mais les Bruins lui ont donné une chance cette saison quand ils lui ont fait signer un contrat d’un an d’une valeur de 600 000 $ à titre de joueur autonome.

Anciennement une vedette offensive prisée, l’ailier de 34 ans a accepté un rôle de soutien au sein de la formation du Massachusetts, dirigée par l’entraîneur-chef Claude Julien. Il a inscrit trois buts et une aide.

Affligé par la mort de son père Pierre en décembre des suites d’un cancer, Gagné a décidé de quitter les Bruins, disant être incapable de s’engager à 100 % «psychologiquement, émotionnellement et physiquement».

«De ne pas avoir joué la saison passée, ça ne fait pas beaucoup de hockey en deux ans. Même si je me suis bien senti cette année, je ne me suis de toute façon pas donné beaucoup de chances de revenir en quittant les Bruins.»

Blessures

Gagné laissera derrière lui le souvenir d’un excellent joueur dont la carrière a été minée par diverses blessures. L’ancien choix de premier tour des Flyers de Philadelphie au repêchage de la LNH en 1998 a inscrit 291 buts et 310 aides pour un total de 601 points en 822 rencontres avec les Flyers, le Lightning de Tampa Bay, les Kings de Los Angeles et les Bruins.

Le natif de l’arrondissement de Sainte-Foy à Québec a été invité deux fois au match des étoiles, en 2001 et 2007, a remporté deux trophées Bobby Clarke remis au joueur le plus utile des Flyers en 2006 et en 2007, et a gagné la coupe Stanley en 2012 avec les Kings.

Des commotions cérébrales ont atrophié les campagnes 2007-2008 (Flyers) et 2011-2012 (Kings) de Gagné, qui a également connu des problèmes à l’aine à de nombreuses reprises.