Patinage

Trois médaillées québécoises en Turquie

Publié | Mis à jour

Marianne St-Gelais et Kim Boutin sont respectivement montées sur les deuxième et troisième marches du podium, samedi, à l’épreuve du 1500 m féminin de la Coupe du monde d’Erzurum, en Turquie. Kasandra Bradette s’est quant à elle couverte d’argent lors de la finale du premier 1000 m féminin.

En terminant deuxième, derrière l’Italienne Arianna Fontana, St-Gelais a récolté sa première médaille au 1500 m au sein du circuit de la Coupe du monde. «Ça se prend bien, surtout que c’est une distance que je ne cours vraiment pas souvent», a lancé la patineuse de Saint-Félicien.

«C’est la façon d’aborder le 1500 m qui a fait la différence. Avant, j’y allais toujours un peu à reculons. Cette fin de semaine, j’ai décidé de courser cette distance et d’abandonner mes 1000 m. Comme il y aura un 1500 m aux Championnats du monde, je voulais me dérouiller un peu pour ne pas arriver là-bas en faisant des erreurs que j’aurais dû faire ici. Il fallait que je retrouve mes repères», a indiqué St-Gelais.

Satisfaite, la Québécoise de 24 ans a profité d’un accrochage pour dépasser plusieurs adversaires en perte de vitesse. Elle s’est alors hissée dans le peloton de tête et a filé vers son huitième podium individuel de la saison.

«Je suis à l’aise en arrière et non en avant du peloton et ç’a été ma stratégie pour mes deux courses. Je me suis un peu fait avoir par contre dans ma demi-finale. J’avais les jambes pour aller à l’extérieur, mais je me suis fait coincer et ça m’a mis en situation de rattrapage dans les cinq derniers tours.»

Une première pour Boutin

De son côté, Boutin a mis la main sur sa première médaille individuelle en Coupe du monde. «Je commençais à avoir hâte que ça arrive. Je faisais souvent des finales A, mais je n’arrivais pas à réaliser mes objectifs. Alors je suis vraiment contente de ce que j’ai réussi à faire», a commenté la Sherbrookoise.

«J’ai travaillé beaucoup de choses. J’ai coursé d’en arrière dans mes premières rondes et ensuite, un peu plus dans le trafic. C’est quelque chose que je ne fais pas souvent et il y avait un peu plus de stress à cause de ça. En finale, j’ai coursé d’en avant, comme je suis habituée de faire et ç’a bien fonctionné.»

Également en action sur la distance, Valérie Maltais, de l’arrondissement de La Baie à Saguenay, a écopé d’une pénalité en finale et a fini au huitième rang de l’épreuve.

Meilleure performance de Bradette

Pour sa part, Bradette a obtenu son meilleur résultat en Coupe du monde sur 1000 m en terminant deuxième. La Britannique Elise Christie a décroché la médaille d’or, tandis que la Sud-Coréenne Suk Hee Shim a complété le podium. Genève Bélanger a terminé en sixième place.

«Je n’y crois pas encore. Je suis en processus d’apprentissage dans cette distance et je ne devais pas la faire en fin de semaine. Compte tenu des difficultés que j’ai eues en Allemagne sur 1000 m, on a décidé de miser là-dessus ici», a indiqué l’athlète de Saint-Félicien.

«Le fait d’identifier les choses avec lesquelles j’ai de la difficulté, ça m’a vraiment aidée à débloquer. Je me suis fait confiance et ç’a super bien été. J’ai été constante et j’ai couru toutes mes courses de la même manière, en avant. J’étais attentive à tout ce qui se passait autour de moi et c’est ce qui m’a permis de me rendre en finale et de gagner la médaille d’argent.»

Au relais féminin, l’équipe canadienne composée de Maltais, St-Gelais, Bradette et Bélanger a pris le premier rang de la demi-finale. La finale aura lieu dimanche.

Difficile chez les hommes

Patrick Duffy, d’Oakville en Ontario, a obtenu le meilleur résultat canadien de la journée chez les hommes, se classant quatrième lors de la finale du 1500 m. François Hamelin a quant à lui fini 10e, tandis que Guillaume Bastille s’est classé 13e.

À la première épreuve du 1000 m masculin, Charles Hamelin et Olivier Jean ont dû passer par la finale B pour finalement prendre les sixième et neuvième rangs.

Quant au relais masculin canadien, formé de Bastille, Charles Hamelin, Jean et Duffy, il a terminé au troisième rang en ronde préliminaire et a été éliminé.

La compétition se poursuivra dimanche à Erzurum. St-Gelais ainsi que Bradette seront des quarts de finale du 500 m, tandis que les frères Hamelin participeront aux quarts de finale du 500 m.

Maltais, Boutin ainsi que Bélanger prendront part aux quarts de finale de la deuxième épreuve du 1000 m. Duffy et Bastille lutteront quant à eux pour une place en demi-finale du deuxième 1000 m.