LNH

Jacques Tanguay, pas attaché à «de la brique et du béton»

Publié | Mis à jour

Jacques Tanguay n’est pas étonné qu’aucun investisseur du secteur privé n’ait levé la main pour acquérir le Colisée Pepsi puisqu’il en coûterait trop cher en taxes municipales, estime l’homme d’affaires.

«Une entreprise privée ne peut pas s’intéresser à une infrastructure comme celle-là parce que le jour où elle sera achetée, elle tombe sous le rôle d’évaluation. En partant, avant d’ouvrir la porte, ce sont plusieurs millions [de dollars] de taxes année après année», a lancé le propriétaire d’Ameublements Tanguay, mercredi, en marge du dévoilement des Olympiques spéciaux à Lévis où il agira à titre de président d’honneur de l’événement.

Le président des Remparts de Québec ne versera pas de larmes non plus si les pics de démolition se mettent au travail sur le vieil édifice. Le maire de Québec, Régis Labeaume, semble de plus en plus prôner cette option, et pour M. Tanguay, l’ouverture du nouvel amphithéâtre marquera une nouvelle ère.

En mai, le Colisée sera le théâtre du tournoi de la Coupe Memorial dans ce qui sera vraisemblablement l’ultime événement sportif d’envergure à se tenir entre ses murs. Les Remparts ont annoncé qu’ils déménageront dans le centre sportif fraîchement érigé.

«Les citoyens et la Ville de Québec viennent d’investir 400 millions $ pour un équipement de remplacement qui va durer au moins 75 ans. J’espère que ce sera un grand succès. Personnellement, je ne m’attache pas à des bâtisses, à de la brique et du béton», a convenu M. Tanguay.

Nordiques: question de temps

Par ailleurs, M. Tanguay ne voit pas d’un mauvais œil pour Québec que le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, se soit rendu à Las Vegas pour le lancement d’une campagne virtuelle d’abonnements de saison visant à mesurer l’intérêt des résidents de la place face au hockey professionnel.

«Je pense que ça n’a aucune influence [...] Le jour où la LNH va avoir l’intention d’installer une équipe, il n’y aura pas de rumeurs et vous serez tous pris par surprise. Ça peut prendre très peu de temps comme ça peut en prendre beaucoup.»

M. Tanguay a aussi commenté les récentes performances des Remparts, qui ont remporté leurs quatre dernières rencontres.

«J’ai vu une amélioration, mais c’est loin d’être encore parfait, a-t-il soutenu. Ce n’est pas encore à mon goût, mais ça va le devenir dans quelques semaines.»