LHJMQ

Jean, l'homme tout désigné pour les Sags

Publié | Mis à jour

Yanick Jean, nouvel entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, s’est facilement adapté à son nouvel environnement.

Le natif d’Alma se sent privilégié de pouvoir diriger l'équipe de sa région natale. Il en a porté les couleurs à titre de joueur dans les rangs juniors dans les années 1990 et a été leur entraîneur adjoint au début des années 2000.

«Honnêtement, c’était comme si je n’étais jamais parti, a dit l'entraîneur-chef en entrevue avec la chaîne TVA Sports. Tout est exactement comme quand j’étais là dans le passé. C’est mon patelin.

«Je ne sens pas de la pression; je sens un soutien incroyable de la population. On dirait qu’ils sont 200 000 à pousser derrière pour que ça marche. Ils veulent qu’on gagne.»

Le défi est de taille pour Jean. Il a pris les rênes d’une équipe qui n’a pas terminé plus haut qu’au huitième rang du classement général de la LHJMQ depuis huit saisons.

«Le plan est de changer la culture pour les joueurs. Je veux qu’ils soient fiers d’avoir porté le logo des Saguenéens dans leur carrière junior. Moi, j’ai toujours été fier quand j’étais joueur et entraîneur adjoint, et c’est encore le cas aujourd’hui.»

Les joueurs des Sags ont derrière eux un entraîneur d’expérience : Jean a dirigé plus de 600 matchs dans la LHJMQ jusqu’à maintenant.

Les Saguenéens étaient au 17e rang lors de l’embauche de Jean, en novembre dernier. En date de lundi, ils occupent le 14e échelon du classement. La progression est pour le moment modeste, mais bien réelle.

D’après un reportage de Mikaël Lalancette. Suivez @MLalancetteTVA sur Twitter.