LNH

De nouveaux investisseurs à Seattle

Publié | Mis à jour

Si une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) s’installe à Seattle, elle pourrait bien prendre racine en banlieue de la plus grande ville de l’État de Washington.

Deux nouveaux groupes d’investisseurs se sont manifestés afin d’acquérir des terrains en périphérie de la métropole dans le but d’y construire un amphithéâtre qui pourrait devenir le domicile de formations de la LNH et de la NBA, selon ce qu’a dévoilé le quotidien «The Seattle Times», mercredi.

Les municipalités de Tukwila et Bellevue, desservies par d’importantes autoroutes, ont été retenues. Le site de Tukwila, près d’un aéroport, est la propriété d’un ancien actionnaire minoritaire des SuperSonics, David Sabey. Fondés en 1967, les SuperSonics ont quitté Seattle en 2008 pour devenir le Thunder d’Oklahoma City.

Quant aux propriétaires du terrain à Bellevue, ils ont convenu il y a plus de deux ans de vendre à un promoteur qui désire bâtir un aréna pouvant accueillir une équipe de la LNH ou de la NBA.

Toutefois, la venue d’un club de hockey a plus de chances de voir le jour dans un avenir rapproché.

Il y a deux semaines, le maire de Seattle, Ed Murray, a indiqué que le commissaire de la NBA, Adam Silver, lui avait confié que la Ligue de basketball ne reviendrait pas avant plusieurs années.

Pour sa part, Gary Bettman a récemment confirmé avoir discuté avec des groupes ayant développé des plans à l’extérieur du quartier Sodo de Seattle, où se trouvent déjà le Safeco Field (Mariners) et le Century Link Field (Seahawks et Sounders).

Sodo est au cœur d’un projet porté à bout de bras par le milliardaire Chris Hansen, maintenant soutenu par l’homme d’affaires de Vancouver Victor J. Coleman.

LNH: l’Ouest avant Québec

Le patron de la LNH a ajouté que ce n’est que tout récemment qu’il avait entendu parler de Tukwila.

D’après le «The Seattle Times», Bettman exigerait un amphithéâtre d’une valeur avoisinant les 500 millions $ et que le coût d’une équipe d’expansion serait de près de 500 millions $.

Durant le week-end du match des étoiles de la LNH, Bettman a répété qu’aucune expansion n’était prévue, mais qu’il était à l’écoute. Son bras droit, Bill Daly, a toutefois soutenu qu’éventuellement, les propositions dans l’Ouest des États-Unis, comme celles de Seattle et Las Vegas, seraient plus intéressantes que celle de Québec par exemple, dans le but d’équilibrer les associations.