Canadiens de Montréal

Eller : une bonne monnaie d’échange?

Publié | Mis à jour

Lars Eller constitue une amère déception cette saison.

La production offensive du numéro 81 des Canadiens de Montréal est inconstante et décevante : il a enregistré huit buts et sept aides pour 15 points en 45 matchs.

Malgré le temps de jeu que l’entraîneur Michel Therrien lui accorde, Eller n'a pas trouvé le moyen de compter un seul but depuis le 29 décembre dernier, se limitant à deux seules mentions d'assistance depuis.

Le joueur de centre danois pourrait pourtant intéresser certaines équipes si jamais le directeur général, Marc Bergevin, n’a plus de patience pour Eller.

Il peut constituer une bonne monnaie d'échange en raison de son gabarit, de ses efforts et son acharnement au travail. Les Canadiens pourraient aller chercher un marqueur plus efficace, voyant que certains clubs sont attirés par la ténacité d'Eller. 

Se prépare-t-il pour les séries?

Eller a souvent démontré qu’il brille pendant les éliminatoires.

L’an dernier, le Danois a compilé cinq filets et huit mentions d’aide en 17 rencontres de séries.

Mais est-il trop tard?