LNH

Burns voudrait un zoo

Publié | Mis à jour

Du haut de ses 6 pi 5 po et 230 lb, avec sa carrure effrayante, sa barbe hirsute et ses dents manquantes, Brent Burns a l’air de tout, sauf d’un tendre.

Pourtant, pour relâcher le stress d’occasionne la profession de hockeyeur de la LNH, le gros défenseur des Sharks de San Jose s’occupe d’animaux quand il n’est pas sur la glace.

«Partout où nous allons, nous passons par le zoo local», affirme son épouse, Susan Holder.

«Brent aimerait bien avoir un zoo; j’ai l’impression que nous en avons déjà un en fait», ajoute-t-elle, évoquant les nombreux animaux que possède le couple.»

L’amour de Burns pour les animaux date du début de sa carrière dans la LNH, à l’époque où il portait les couleurs du Wild du Minnesota.

«Après mes matchs, quand j’avais 21 ans, j’ai décidé de commencer à prendre soin des animaux au lieu de regarder la télévision. C’était pour moi une façon de m’évader», dit-il.

«J’aimerais avoir un gorille ou un lion, mais ça n’arrivera pas, ma femme ne voudrait pas.»

Sujets