AFC Championship - Indianapolis Colts v New England Patriots

Crédit : AFP

Super Bowl XLIX

Votre défi : Écouter le Super Bowl différemment!

Votre défi : Écouter le Super Bowl différemment!

Charles-Antoine Sinotte

Publié 01 février 2015
Mis à jour 01 février 2015

Qu’observez-vous pendant un jeu lors d’un match de football?

Le ballon, fort probablement.

Ce qui fait la beauté de ce sport est le lien entre les 11 joueurs sur le terrain au sein d’une stratégie sélectionnée par l’entraineur. On parle souvent du sport d’équipe par excellence. Les responsabilités de chacun sont intimement liées.

Impossible en suivant le ballon des yeux d’observer et de comprendre pourquoi une course ne fonctionne pas, ou pourquoi une passe est interceptée.

Surprenez-vous plutôt à fixer la ligne à l’attaque sur une série. Vous ne manquerez rien du jeu puisque vous en verrez tout de même du coin de l’œil le déroulement dans le champ arrière. Mais, vous verrez exactement pourquoi une stratégie fonctionne ou échoue.

Au lieu de fixer le ballon, je vous mets au défi de changer votre façon conventionnelle de regarder le Super Bowl. Vous allez découvrir  un autre angle au sport.

Tentez de garder les yeux sur certains des éléments suivants pour profiter différemment du match :

Le côté gauche de la ligne à l’attaque des Seahawks. Le joueur de centre (no 60) et le bloqueur à gauche (no 76) sont parmi les meilleurs de la profession à leur position. Tous deux nommés au Pro Bowl cette année, ils vont ancrer le côté de prédilection des courses du porteur Marshawn Lynch. Ils risquent d’être les véritables responsables du succès de l’attaque de Seattle.

Russel Wilson; sous le centre ou en formation «Shotgun» à 4 ou 5 verges de son centre. Sur la majorité des courses planifiées du quart des Seahawks, ce dernier sera initialement loin derrière son centre, prêt à recevoir une remise à distance. De cette façon il peut garder les yeux sur un joueur défensif laissé libre. Si le joueur en question réagit vers la feinte de remise à Lynch, Wilson conservera le ballon et vice-versa. C’est l’essence du fameux zone read.

La réaction du secondeur des Patriots Jamie Collins, no 91. Essayez d’identifier son positionnement avant le début du jeu. Il devrait avoir la responsabilité homme à homme sur le quart Russell Wilson (meneur au sol chez les quarts de la NFL avec 849 verges et six touchés). Suivez sa réaction face au jeu au sol en début de match. S’il devrait être plus passif tôt dans le match, il se peut bien qu’il réagisse activement à Lynch en deuxième mi-temps si ce dernier à du succès. Si c’est le cas, Wilson devrait en profiter pour aller chercher le périmètre pour des premiers jeux au sol en fin de match.

La technique du demi de coin des Patriots, Darrelle Revis (no 24). Il est le meilleur de la NFL en couverture homme à homme. Admirez la mobilité de ses hanches et de ses pieds. Un signe qu’un demi défensif est dominant : son nom n’est pas mentionné pendant un match puisque le ballon n’est jamais lancé de son côté.  Dans son cas on parle souvent de l’île de Revis (Revis Island). Suivez-le des yeux pendant une série complète, vous comprendrez...

L’impact de la blessure au coude gauche du demi de coin des Seahawks, Richard Sherman (no 25). Il  est aussi dérangeant pour une attaque adverse que Revis. Il aime flouer les quarts adverses en ayant l’air battu. Ancien receveur dans la NCAA, il est le demi défensif le plus agile lorsque le ballon est dans les airs comme en font foi ses sept interceptions en sept matchs éliminatoires. Surveillez toutefois son coude gauche. Il s’est blessé face aux Packers de Green Bay. Il devra probablement modifier sa technique.

L’alignement initial de Rob Gronkowski des Patriots (no 87). L’attaque des Pats est bâtie autour de lui. On tente toujours de le placer dans une situation favorable, de l’isoler face à un défenseur inférieur. Sa position sur le terrain vous en dira beaucoup sur ce que l’attaque tente d’accomplir. Il sera parfois à côté d’un bloqueur, parfois dans le champ arrière, et parfois près des lignes de côtés en tant que receveur éloigné.

(Suivez moi pendant le match sur Twitter @casinotte)