NFL

La NFL récompense ses premiers de classe

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Packers de Green Bay Aaron Rodgers a décroché le titre de joueur le plus utile à son équipe pour la saison 2014, samedi, lord du gala annuel de la NFL.
 
Ayant obtenu cet honneur une deuxième fois au cours de sa carrière, le vétéran a permis à son club d’atteindre le troisième tour éliminatoire, accumulant 4381 verges et 38 touchés durant le calendrier régulier. Il a également commis cinq interceptions.
 
Rodgers a eu le meilleur sur trois autres candidats, incluant le pivot des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Tom Brady.
 
Par ailleurs, le porteur de ballon des Cowboys de Dallas DeMarco Murray et l’ailier défensif des Texans de Houston J.J. Watt ont été nommés respectivement joueur par excellence en attaque et en défense.
 
Du côté des recrues, Odell Beckham fils, des Giants de New York, a été récompensé, alors que chez les entraîneurs, Bruce Arians, des Cardinals de l’Arizona, est le récipiendaire pour une deuxième fois en trois ans.
 
Murray a établi un record d’équipe avec des gains de 1845 verges par la voie terrestre, menant les siens vers le premier rang de leur section. Il a franchi la ligne des buts 13 fois, ajoutant 183 verges aériennes.
 
Watt a inscrit cinq touchés, devenant le premier joueur de ligne depuis 1944 à totaliser autant de majeurs. Il a aussi effectué 20,5 sacs et une interception.
 
Malgré la piètre fiche de 6-10 de son club, Beckham fils a amassé 1305 verges et 12 touchés en 91 réceptions, faisant fi de deux blessures à la jambe. Sa performance lui a valu un laissez-passer pour le Pro Bowl.
 
Quant à Arians, qui avait été honoré de la même façon quand il dirigeait les Colts d’Indianapolis sur une base intérimaire en 2012, il a vu ses Cardinals de l’Arizona conserver un dossier de 11-5 et prendre le deuxième rang de la section Ouest de l’Association nationale.
 
Huit nouveaux intronisés
 
Par ailleurs, le Temple de la renommée du football accueillera huit nouveaux membres en 2015. Les noms les plus connus sont ceux de Junior Seau, Jerome Bettis, Charles Haley et Tim Brown.
 
L’ancien garde Will Shields a aussi été choisi, tout comme l’ex-centre Mick Tingelhoff. Chez les bâtisseurs, Bill Polian, qui a œuvré en tant que vice-président avec les Colts, et Ron Wolf, un ex-directeur général des Packers, feront leur entrée dans l’immortalité.
 
Décédé le 2 mai 2012, Seau a porté les couleurs des Chargers de San Diego de 1990 à 2002 avant de se retrouver avec les Dolphins de Miami et les Patriots. Agissant comme secondeur, il a réalisé 1849 plaqués, 56,5 sacs du quart et 18 interceptions durant sa carrière. De plus, il a été invité 12 fois pour le Pro Bowl.
 
Reconnu pour son gabarit imposant au poste de demi offensif, Bettis a totalisé 13 662 verges et 91 touchés au sol. Ayant disputé les 10 dernières saisons de son parcours professionnel de 13 ans avec les Steelers de Pittsburgh, l’athlète de 255 livres a remporté une fois le Super Bowl et obtenu six billets pour le match des étoiles.
 
Haley est le seul joueur de l’histoire à avoir remporté le titre à cinq reprises. Il a savouré la victoire ultime trois fois avec les Cowboys et deux autres avec les 49ers de San Francisco. De 1986 à 1999, il a rabattu le pivot adverse 100,5 fois derrière sa ligne de mêlée.
 
Convié à neuf occasions pour le Pro Bowl, Brown a effectué 1094 attrapés pour des gains de 14 934 verges et 100 majeurs. Ayant passé pratiquement toute sa carrière avec la concession des Raiders d’Oakland, le receveur de passes a conclu son séjour dans la NFL avec les Buccaneers de Tampa Bay en 2004.