En route vers le Super Bowl

La controverse : c’est vendeur

Publié | Mis à jour

Plusieurs trouvent les prix exigés pour une publicité du 49e Super Bowl exagérés, mais pour un spécialiste en stratège et marketing sportif, c’est une opportunité qui vaut le coût!

«Une publicité d’une durée de 30 secondes à  4,5 millions de dollars, c’est une aubaine, a précisé Jean Gosselin sur les ondes de LCN, vendredi.

Selon l’expert, les entreprises qui ont le budget de vendre leur produit pendant le plus grand événement sportif américain en ressortent gagnantes.

«Les publicités du Super Bowl donnent accès à un auditoire de plus de 100 millions de téléspectateurs aux États-Unis, nous a-t-il rappelé.

Les «pubs» controversées font parler

Dernièrement, la publicité de la compagnie GoDaddy, spécialisée dans la vente de noms de domaines sur internet, a semé une controverse.

Dans cette publicité, qui parodie en quelque sorte le «Puppy Love» de Budweiser, on y voit un chiot nommé Buddy qui tombe d’une voiture en pleine route.

Malheureusement, ses propriétaires ne s'en rendent pas compte et poursuivent leur chemin.

Buddy brave donc les intempéries et réussit finalement à retrouver sa famille. Lorsque sa maîtresse l’aperçoit, elle saute de joie... parce qu’elle vient de le vendre sur le site produit grâce à GoDaddy.com.

Selon Gosselin, la compagnie avait planifié cette stratégie, puisque la publicité a énormément gagné en popularité et visibilité par l’entremise des réseaux sociaux, et ce, des jours avant le Super Bowl.

«Je doute que c’était une erreur. Plutôt une façon de faire parler d’eux d’avance. Ils ont créé la controverse.»

Super Bowl : une publicité controversée retirée - TVA Sports