JANET JACKSON COVERS HERSELF ALONGSIDE JUSTIN TIMBERLAKE IN HOUSTON

Crédit : X00183; REUTERS; WIN MCNAMEE

Super Bowl XLIX

Top 10 des moments embarrassants au Super Bowl

Publié | Mis à jour

Du botté raté de Scott Norwood aux pas de danse de Janet Jackson, le Super Bowl a été, au fil des ans, le théâtre de plusieurs moments gênants.

Voici en ordre chronologique le palmarès des 10 épisodes les plus embarrassants du match ultime de la NFL, tel que compilé par l’Agence QMI.

10 - Super Bowl XXXVIII, 1er février 2004, Houston, Texas

Résultat: Patriots de la Nouvelle-Angleterre 32 – Panthers de la Caroline 29

Bouc émissaire: Janet Jackson, vedette du spectacle de la mi-temps

Le moment: Alors que Jackson et Justin Timberlake interprétaient «Rock your Body», l’ancien membre du groupe ‘N Sync a choqué l’Amérique en retirant une partie du bustier de la chanteuse. La cadette de la famille Jackson s’est retrouvée sein nu devant des millions de spectateurs, causant une avalanche de réactions et de critiques.

Résultat: Si la performance de Janet Jackson n’a pas eu beaucoup d’effet sur la rencontre, la NFL a opté pour un artiste beaucoup moins sulfureux l’année suivante, Paul McCartney.

9 - Super Bowl XXXVII, 26 janvier 2003, San Diego, Californie

Résultat: Buccaneers de Tampa Bay 48 – Raiders d’Oakland 21

Bouc émissaire: Rich Gannon, quart-arrière des Raiders

Le moment: Gannon a réalisé un record qu’aucun quart-arrière ne veut obtenir, soit le plus d’interceptions durant une finale de la NFL. Alors que les Bucs servaient une correction aux Raiders, Gannon a donné le ballon cinq fois à ses adversaires. Son coéquipier Tim Brown est allé jusqu’à dire que la rencontre était arrangée.

8 - Super Bowl XXXIV, 30 janvier 2000, Atlanta, Géorgie

Résultat: Rams de St. Louis 23 – Titans du Tennessee 16

Bouc émissaire: Kevin Dyson, receveur éloigné des Titans

Le moment: Lors des derniers moments du match, le pivot du Tennessee Steve McNair a lancé le ballon à Dyson, qui était complètement seul. Celui-ci a toutefois été rattrapé par le secondeur Mike Jones, qui l’a rabattu au sol en le prenant par les jambes. Malgré tous ses efforts, Dyson ne parviendra jamais à atteindre la zone des buts, qui était à moins d’une verge. Les Rams ont du même coup évité la prolongation et remporté un premier Super Bowl.

7 - Super Bowl XXXIII, 31 janvier 1999, Miami, Floride

Résultat: Broncos de Denver 34 – Falcons d’Atlanta 19

Bouc émissaire: Eugene Robinson, demi de sûreté des Falcons

Le moment: La veille du Super Bowl, Robinson a été arrêté après avoir sollicité les services d’une prostituée. Ironiquement, le vétéran avait reçu dans la journée le prix Bart Starr, remis au joueur qui incarne le mieux la force de caractère et le leadership sur le terrain et dans la communauté.

Robinson a été relâché à temps et a pu disputer le Super Bowl malgré une courte nuit de sommeil, mais son arrestation a certainement perturbé la préparation des Falcons.

6 - Super Bowl XXVII, 31 janvier 1993, Pasadena, Californie

Résultat: Cowboys de Dallas 52 – Bills du Buffalo 17

Bouc émissaire: Thurman Thomas, demi offensif des Bills

Le moment: Thomas, un membre du Temple de la renommée du football, ne peut porter à lui seul l’odieux de cette défaite écrasante. Les Bills ont commis quatre interceptions et cinq échappés. Mais l’un de ces échappés a été causé par Thomas au deuxième quart, à la ligne de 19 des Bills. Après avoir capté une passe du quart remplaçant Frank Reich, il a échappé le ballon après avoir été plaqué par Leon Rett.

5 - Super Bowl XXV, 27 janvier 1991, Tampa, Floride

Résultat: Giants de New York 20 – Bills de Buffalo 19

Bouc émissaire: Scott Norwood, botteur des Bills

Le moment: Récemment, David Akers, des 49ers de San Francisco, a prouvé qu’un bon botteur est essentiel pour remporter le Super Bowl. Bien avant Akers, Norwood avait montré le chemin à ne pas suivre. Le botteur des Bills a complètement croulé sous la pression lors du match ultime contre les Giants, ratant un placement de 47 verges qui aurait permis à son équipe de l’emporter. Avec huit secondes à faire, sa tentative de placement a totalement raté la cible, déviant vers la droite.

4 – Super Bowl XXIII, 22 janvier 1989, Miami, Floride

Résultat: 49ers de San Francisco 20 – Bengals de Cincinnati 16

Bouc émissaire: Stanley Wilson, demi offensif des Bengals

Le moment: Wilson a été surpris en train de consommer de la cocaïne dans sa chambre d’hôtel la veille de la finale. Les Bengals n’ont eu d’autres choix que de le suspendre. Sans son meilleur demi, Cincinnati s’est logiquement incliné.

3 - Super Bowl XXII, 31 janvier 1988, San Diego, Californie

Le résultat: Redskins de Washington 42 – Broncos de Denver 10

Bouc émissaire: John Elway et les Broncos au grand complet

Le moment: Le Super Bowl XXII a établi plusieurs records. Pour les gagnants, Doug Williams est devenu le premier Afro-Américain à amorcer le duel décisif. Les Redskins sont devenus la première équipe à combler un déficit de 10-0. Williams a produit 35 points, complétant 9 de ses 11 passes, pour 228 verges de gain.

Les Redskins ont finalement écrasé les Broncos 42-10, infligeant à l’équipe du Colorado sa troisième défaite au Super Bowl.

2 – Super Bowl XIII, 21 janvier 1979, Miami, Floride

Résultat: Steelers de Pittsburgh 35 – Cowboys de Dallas 31

Le bouc émissaire: Jackie Smith, ailier rapproché des Cowboys

Le moment: Les Cowboys tiraient de l’arrière 21-14 au troisième quart lorsque le pivot Roger Staubach a repéré Smith, fin seul dans la zone des buts. Le remplaçant a échappé la passe qui était pourtant parfaite. Les Cowboys se sont contentés d’un placement, perdant finalement le match par un écart de quatre points.

1 – Super Bowl VII, 14 janvier 1973, Los Angeles, Californie

Résultat: Dolphins de Miami 14 – Redskins de Washington 7

Le bouc émissaire: Garo Yepremian, botteur des Dolphins

Le moment: Yepremian a raté un placement avec 2 min 07 s à faire au match et s’est ensuite improvisé quart-arrière. En tentant de décocher une passe, le ballon a glissé de ses mains et a été récupéré par Mike Bass, qui a inscrit un touché défensif. Les Dolphins ont tout de même remporté la rencontre et préservé leur fiche parfaite de 17-0, mais Yepremian leur a donné des sueurs froides.