Match des étoiles de la LNH

Avalanche de buts à Columbus

Jean-François Chaumont / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Il y a une scène qui parlait encore plus fort que les 29 buts au total, les six points de Jakub Voracek ou les quatre filets de John Tavares. Elle impliquait un capitaine et un gardien démoralisé.
 
À la fin de la deuxième période, Jonathan Toews a traversé la patinoire pour distribuer une petite tape d’encouragement dans le dos de Marc-André Fleury. Et Fleury n’était même pas un coéquipier du capitaine Toews.

À VOIR : Sommaire

Vrbata brise la glace

Girgensons cafouille seul devant Luongo

La roulade de Price

Stamkos célèbre... avec un arbitre

Drôle de bousculade devant le filet

Record fracassé au Match des étoiles

Le meilleur «coach» du match

Luongo sort la mitaine encore... et encore!

On dit toujours que le match des étoiles de la Ligue nationale de hockey (LNH) représente un cauchemar pour les gardiens. L’homme masqué des Penguins de Pittsburgh peut maintenant en témoigner. Envoyé dans la mêlée au deuxième vingt, Fleury a accordé sept buts sur 16 tirs.
 
«Dans le vestiaire après la deuxième période, j’ai entendu à la télévision que sept buts en une période constituaient un record, a affirmé Fleury après la partie. J’ai trouvé ça tellement long, c’était un des plus longs 20 minutes de ma carrière. On est à ce match pour s’amuser, mais ça s’en venait frustrant. En temps normal, je me fais sortir de la rencontre bien avant de donner sept buts! J’en avais déjà accordé six après seulement 10 minutes, j’avais peur de me rendre à 12...»
 
«Toews devait se sentir mal et il est venu me parler à la fin de la deuxième, a rappelé Fleury. C’est un bon gars, il est un de mes amis.»
 
Dans l’autre vestiaire, Toews a aussi raconté cette anecdote.
 
«Les partisans se moquaient de Marc-André, mais il est l’un des meilleurs gardiens au monde, a mentionné l’attaquant des Blackhawks de Chicago. Ce type de duel n’est jamais juste pour les gardiens, ils ne reçoivent aucune aide des défenseurs ou des attaquants. J’ai ressenti le besoin de lui donner un petit coup dans le dos pour l’encourager.»
 
Un festival offensif
 
Pour ce 60e match des étoiles de la LNH, un premier à Columbus, l’équipe Toews l’a emporté 17-12 contre celle de Foligno. Les 29 buts représentent une nouvelle marque, surpassant les 26 inscrits en 2001 au Colorado.
Avec six points (3 buts, 3 aides), Voracek a également écrit son nom dans le livre des records de cette classique annuelle. Il partage maintenant celui pour le plus grand nombre de points avec Mario Lemieux. Le Magnifique avait amassé six points (3b, 3a) en 1988.
 
«Je ne peux pas trop m’énerver à l’idée de mes six points, a répliqué Voracek, des Flyers de Philadelphie. Le jeu défensif n’existait pas lors de ce match.»
 
L’humour de Kopitar
 
Des 35 attaquants ou défenseurs, seulement trois n’ont pas obtenu de point: Anze Kopitar, Phil Kessel et Zemgus Girgensons.
 
«Merci de me rappeler cette statistique, a répliqué Kopitar lorsque questionné à ce sujet. Allez-vous aussi me parler de mes plus ou moins et mon indice Corsi! C’est bizarre de ne pas récolter de point dans un affrontement où le jeu défensif représentait 1% du plan de match.»
 
Ryan Johansen, qui jouait pour l’équipe Foligno, a remporté le titre de joueur du match en plus de repartir avec les clés d’une nouvelle voiture. L’attaquant des Blue Jackets a terminé sa soirée avec deux buts et deux aides. Les partisans votaient pour ce titre. Le favori local l’a donc emporté...
 
En plus de Voracek, les Toews (1b, 4a), Patrice Bergeron (1b, 4a), Tavares (4b), Aaron Ekblad (4a), Tyler Seguin (2b, 2a) et Vladimir Tarasenko (4a) ont largement contribué à la victoire de la formation dirigée par Peter Laviolette, des Predators de Nashville.
 
«Quand tu joues avec un gars qui a plus de 1000 points dans la LNH en Patrik Elias et un gars qui atteindra un jour le plateau des 1000 en John Tavares, c’est un peu plus facile de produire offensivement», a mentionné Bergeron.
L’an prochain, le match des étoiles se déroulera le 31 janvier à Nashville.