Match des étoiles de la LNH

Les jeux sont faits en prévision du match des étoiles

Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

Nick Foligno et Jonathan Toews ont lancé le week-end des étoiles de belle façon en faisant de la séance de sélection un véritable spectacle, vendredi à Columbus.
 
Un des joueurs les plus controversés du circuit Bettman, Phil Kessel, s’est retrouvé bien malgré lui au centre de quelques-uns des faits saillants de cette soirée.
 
Dernier joueur choisi lors du même événement en 2011, l’attaquant des Maple Leafs de Toronto a été le premier joueur appelé par l’équipe de Jonathan Toews.
 
Faisant référence à la prise de bec que l’Américain avait eue avec un journaliste torontois lors du congédiement de Randy Carlyle, Toews, pince-sans-rire, a expliqué son choix en soutenant que «Kessel est l’un des joueurs les plus faciles à diriger».
 
Ces bons mots n’ont pas empêché Toews et ses adjoints, Rick Nash et Ryan Getzlaf, d’échanger ses services en ­retour de Tyler Seguin.
 
«Une transaction qui a déjà fait ses preuves par le passé», a lancé Foligno en référence à l’échange qui, en 2009, avait fait passer Kessel des Bruins aux Maple Leafs en retour de trois choix au repêchage. Les Bruins s’étaient servis de l’un d’eux pour sélectionner Séguin au ­premier tour du repêchage de 2010.
 
«On cherchait à pimenter la soirée. Il n’y avait jamais eu d’échange à un repêchage du match des étoiles. On voulait écrire l’histoire avec une transaction qui a déjà de l’histoire», a déclaré Nash.
 
Ovechkin visait la voiture
 
En arrière-scène, c’est Alexander Ovechkin qui a volé la vedette. Bien déterminé à remporter la voiture remise au dernier joueur sélectionné, la vedette des ­Capitals de Washington a tenté de soudoyer les capitaines et ­adjoints des deux formations.
 
Ceux-ci lui ont fait croire qu’ils embarqueraient dans son jeu. Cependant, ils ont coupé court à ses espoirs en appelant son nom à l’avant-dernier tour.
 
«Ovechkin a volé le spectacle. Il voulait gagner la voiture, mais on avait un plan. On voulait attendre vers la fin du repêchage pour le choisir. Il n’était pas heureux», a lancé le défenseur des Kings de Los Angeles Drew Doughty, dans un éclat de rire.
 
Bref, ce sont Ryan Nugent-Hopkins et Filip Forsberg, les deux derniers choix de ce repêchage, qui ont mis la main sur une voiture.
 
Premier choix de la séance de sélection amateur de 2011, Nugent-Hopkins a vécu la situation opposée en étant le ­dernier joueur appelé sur l’estrade.
 
«À mon dernier repêchage, j’avais attendu moins longtemps. Je reçois déjà des textos de ma famille pour la voiture. Je la donnerai à mon père, ma mère ou mon frère.»
 
Price et Sekac avec Foligno
 
Seul représentant du Canadien de Montréal à ce match des étoiles, Carey Price a été le sixième choix de l’équipe Foligno. Avant lui, un seul des cinq autres gardiens avait été sélectionné (Corey Crawford, de l'équipe Toews, au quatrième tour).
 
«J’ai adoré l’expérience. Je jouerai avec de très bons joueurs. Je n’avais pas trop de pression, puisque les gardiens ne pouvaient pas être repêchés en dernier», a indiqué le porte-couleurs du Tricolore.
 
«Je pensais à un certain moment qu’Ovechkin serait le dernier à partir, mais j’imagine que les gars ne voulaient pas lui donner une voiture», a-t-il ajouté.
 
Lors du concours d’habiletés, Jiri ­Sekac portera également les couleurs de l’équipe Foligno.
 
Jonathan Drouin et lui se sont automatiquement retrouvés du même côté que Price après que Toews eut sélectionné Johnny Gaudreau et Mike Hoffman, les deux autres recrues disponibles.
 
À une époque où le plafond salarial limite les directeurs généraux dans leur élan de folie, il serait impossible de rêver à pareille formation.
 
Foligno et Toews auraient largement dépassé le plafond de 69 millions $ en vigueur cette saison.
 
La masse salariale de l’équipe Foligno ­atteint les 120,52 millions $ (23 joueurs), ­comparativement à 110 ,1 millions $ pour celle de Toews (22 joueurs).
 
Équipe Toews
 
Attaquants:
Jonathan Toews
Ryan Getzlaf
Rick Nash
Tyler Seguin
Jakub Voracek
John Tavares
Vladimir Tarasenko
Patrice Bergeron
Patrik Elias
Tyler Johnson
Filip Forsberg
Johnny Gaudreau
Mike Hoffman
 
Défenseurs:
Shea Weber
Brent Seabrook
Aaron Ekblad
Ryan Suter
Mark Giordano
Justin Faulk
 
Gardiens:
Corey Crawford
Roberto Luongo
Jaroslav Halak
 
Équipe Foligno
 
Attaquants:
Nick Foligno
Patrick Kane
Ryan Johansen
Anze Kopitar
Steven Stamkos
Phil Kessel
Claude Giroux
Bobby Ryan
Radim Vrbata
Zemgus Girgensons
Alexander Ovechkin
Ryan Nugent-Hopkins
Jonathan Drouin
Jiri Sekac
 
Défenseurs:
Drew Doughty
Duncan Keith
Dustin Byfuglien
Brent Burns
Kevin Shattenkirk
Oliver Ekman-Larsson
 
Gardiens:
Carey Price
Marc-André Fleury
Brian Elliott