Crédit : BEN PELOSSE/JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Match des étoiles de la LNH

Carey Price tenait à participer

Agence QMI / Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Trois des six gardiens élus pour participer au match des étoiles ont finalement déclaré forfait. Malgré une bonne frayeur, Carey Price n’a pas subi le même sort que les Pekka Rinne, Jimmy Howard et Sergeï Bobrovsky.

«C’était important pour moi d’y participer, a rappelé Price lors de la traditionnelle journée des médias, vendredi. Mon père Jerry a fait le voyage, tout comme ma femme Angela. J’ai aussi des amis de Cleveland qui ont fait le trajet jusqu’à Columbus. Je voulais représenter le Canadien [de Montréal] ici. Le match des étoiles faisait partie de mes priorités.»

«J’aime l’atmosphère d’un tel événement, a-t-il poursuivi. C’est toujours agréable de côtoyer les meilleurs joueurs au monde.»

Après le contact avec Matt Calvert des Blue Jackets lors du match du 14 janvier à Columbus, Price a redouté pour un court instant de devoir faire un X sur une quatrième présence à la classique des étoiles.

«Le lendemain de ma blessure, j’ai douté un peu de ma présence, a reconnu l’homme masqué du Canadien. Je ne savais pas combien de temps j’étais pour m’absenter. Heureusement, ce n’était rien de trop sérieux.»

Toujours aussi calme, Price a posé lui-même son nom au-dessus de son podium avant de s’asseoir pour de longues minutes pour répondre à une multitude de questions. Il a notamment parlé de son ancien coéquipier à Montréal, Jaroslav Halak.

«Je l’ai croisé pour une première fois ce matin et j’ai eu la chance de le saluer, a-t-il précisé. Il connaît une saison incroyable. Je suis vraiment heureux de voir qu’il a trouvé sa place à Long Island. Il le mérite.»

Des absents de marque

Le malheur n’a pas juste frappé les gardiens au cours des derniers jours. Au total, sept joueurs n’ont pu faire le voyage à Columbus.

Sidney Crosby et Evgeni Malkin, les deux grandes vedettes des Penguins de Pittsburgh, ont déclaré forfait à la dernière minute, jetant un immense ombrage à ce match des étoiles.

«Je me doutais qu’ils pouvaient manquer ce rendez-vous, a reconnu le gardien Marc-André Fleury. Malkin s’est blessé contre les Flyers [de Philadelphie], seulement deux jours avant le départ pour Columbus. Sidney et Gino avaient hâte à cette rencontre, mais ils ont joué de malchance. C’est une longue saison et ils auront du temps pour se rétablir.»

Il y une statistique assez renversante au sujet de Crosby. Depuis ses débuts dans la LNH en 2005-2006, il a participé à un seul match des étoiles. C’était en 2007, à Dallas. À cinq reprises, il n’a pu jouer en raison de différentes blessures.

«Je devais faire le voyage vers Columbus avec Sidney, a affirmé Fleury. Je sais qu’il était déçu. Il a parlé aux docteurs et ils ont jugé que c’était la meilleure décision pour lui de faire l’impasse sur cette rencontre.»

Fleury, Halak et Brian Elliott ont remplacé les Rinne, Howard et Bobrosvky, l’un des favoris du Nationwide Arena.

«J’ai su assez rapidement que j’étais pour remplacer un des gardiens blessés, a mentionné le gardien des Penguins. Je commençais à regarder pour d’autres plans, mais je n’avais rien réservé. Un gars comme Elliott a possiblement changé son horaire puisqu’il a appris la nouvelle seulement jeudi.»

Erik Johnson, de l’Avalanche du Colorado, et Tanner Pearson, des Kings de Los Angeles, ont également manqué l’événement en raison de blessures.