Super Bowl XLIX

Ballons dégonflés: l’enquête se poursuit

Publié | Mis à jour

Poursuivant son enquête au sujet des ballons dégonflés, la NFL a estimé, dans une déclaration transmise vendredi, que les objets ovales étaient pourtant conformes au cours de la deuxième demie du match entre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Colts d’Indianapolis, dimanche dernier.

«Pendant que les preuves supportent avec évidence que les ballons utilisés par les Patriots n’étaient pas assez gonflés lors de la demie initiale, on sait qu’ils étaient réglementaires pour la seconde moitié du match et il a été confirmé qu’ils étaient toujours conformes à la fin de la finale de l’Association américaine», a-t-on indiqué.

La NFL précise que l’enquête est toujours en cours dans le but de protéger l’intégrité du sport.

«Les objectifs de l’enquête sont de déterminer pourquoi certains ballons utilisés pendant le match ne correspondaient pas aux règles et spécifiquement si c’est le résultat d’un acte délibéré, a ajouté la Ligue de football. Nous n’avons pas porté de jugement à ce point-ci et nous ne le ferons pas d’ici la conclusion de notre enquête.»

Selon ce qu'avait révélé le réseau ESPN, 11 des 12 objets ovales manipulés par les Patriots n’avaient pas été suffisamment gonflés. En de telles situations, il est mentionné que le ballon peut être plus facile à lancer et à capter, spécialement sous la pluie, comme ce fut le cas lors de la victoire de 45-7 contre les Colts.

En gagnant ce match, le quart-arrière Tom Brady et ses coéquipiers ont pu se qualifier pour le Super Bowl.

Dans la journée de jeudi, Brady a assuré devant les médias qu'il n'était pas un tricheur. Son entraîneur-chef Bill Belichick a également nié les allégations pesant sur son équipe.