LHJMQ

«Je suis tanné des excuses» - Boucher

Agence QMI / Kevin Dubé

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont livré une autre prestation en dents de scie, dimanche après-midi, au Colisée Pepsi, pour subir un septième revers à leurs huit derniers matchs, cette fois au compte de 3-2 contre les Islanders de Charlottetown.

Un but de Filip Chlapik à mi-chemin en troisième a scellé l’issue de la rencontre.

Ross Johnston et Alexandre Goulet ont été les autres marqueurs des visiteurs, tandis que Nikolas Brouillard et Massimo Carozza ont touché la cible pour Québec.

Messages non reçus

Philippe Boucher avait visé directement certains joueurs après la défaite contre les Wildcats de Moncton, samedi, et il n’a pas hésité à passer des messages, dimanche.

L’entraîneur-chef des Remparts a tout d’abord rétrogradé Marc-Olivier Roy au centre du quatrième trio pendant deux périodes. Le vétéran a été plus intense, livrant même un combat à Spenser Cobbold en première, ce qui lui a permis de retrouver une place aux côtés d’Adam Erne et Guillaume Gauthier. C’est ensuite Dmytro Timashov qui a vu son temps de jeu diminuer.

«On est rendu là. Marc-Olivier, s’il travaille fort de même, c’est un bon joueur de hockey. On l’a “challengé” avant la “game” et il a bien répondu. Dima [Timashov], on l’a “challengé” pendant le match et ça n’a rien donné. On va continuer à le faire, il faut que les messages soient clairs.»

Une chimie à revoir?

Roy a grandi au sein de l’organisation de l’Armada de Blainville-Boisbriand, reconnue pour présenter des formations qui travaillent sans relâche, année après année.

«On se donnait dans les pratiques. On était toujours intenses sur la glace et dans le gym. Je pense qu’ici, on délaisse des petites choses à cause de notre talent et c’est ce qu’il faut corriger. En dehors de la glace, il faut se regrouper plus ensemble.» - Philippe Boucher

«Je trouve que la chimie est correcte, mais elle pourrait être meilleure. C’est ce qu’on doit travailler d’ici la fin de l’année. On va devoir se parler en tant qu’équipe.»

Sans réfuter la théorie de son vétéran, Boucher n’a pas semblé entièrement convaincu.

«S’il faut retourner jouer au paintball comme on l’a fait au début de l’année, on va le faire. On va la travailler la chimie de l’équipe. Par contre, je suis pas mal tanné des excuses.

«La chimie, un moment donné... Il y a des clubs où les gars ne s’aiment pas et qui gagnent des matchs de hockey pareil.»

Mason McDonald a réalisé 36 arrêts, contre 26 pour Zachary Fucale.

Moody, Carozza et Cuomo, les meilleurs, selon Boucher

Le pilote des Diables rouges le dit clairement: si ses meilleurs éléments ne veulent pas fournir les efforts nécessaires, il n’hésitera pas à utiliser davantage ceux qui le font.

«[Zachery] Moody, Carozza et [Marcus] Cuomo, ce sont nos trois meilleurs joueurs en fin de semaine. Ne pas faire jouer [Yanick] Turcotte en troisième [dimanche], ça me fait mal parce qu’il nous donne du bon hockey. Si ce sont ces gars-là qui nous donnent du bon hockey, un moment donné on va jouer avec eux autres. Il va falloir le considérer sérieusement, et les autres regarderont la parade passer», a-t-il pesté. Boucher a également vu une amélioration dans le jeu de ses défenseurs par rapport à samedi, contre Moncton. Il n’a pas hésité à vanter le travail de Brouillard.

«Défensivement, c’est peut-être notre meilleur. Je vais peut-être en surprendre en disant ça, mais c’est mérité.»

Saison terminée pour Lovell?

Brian Lovell pourrait bien avoir subi une fracture du péroné de la jambe gauche, samedi.

L’incident est survenu en troisième période. Le défenseur de 19 ans s’est jeté de tout son long au sol pour contrer une passe et a glissé jusque dans la bande, sa jambe gauche encaissant une forte part de l’impact.

Son cas sera réévalué lundi. Boucher a toutefois confirmé qu’il s’agissait d’une blessure assez sérieuse, et qu’il pourrait être absent pour plusieurs semaines.

Les Remparts perdent donc les services d’un troisième arrière pour une longue période cette saison, après les blessures au genou de Simon Boudreau et Cody Donaghey.