SPO-FBN-NFC-CHAMPIONSHIP---GREEN-BAY-PACKERS-V-SEATTLE-SEAHAWKS

Crédit : AFP

En route vers le Super Bowl

Quel retour des Seahawks!

Publié | Mis à jour

Les Seahawks de Seattle ont réussi un majeur sur leur première possession en prolongation, complétant une superbe remontée pour vaincre les Packers de Green Bay 28-22 en finale de l’Association nationale, dimanche.
 
Les vainqueurs feront face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre lors du Super Bowl XLIX présenté au domicile des Cardinals de l’Arizona, le 1er février.

À VOIR : Sommaire

Russell Wilson a décoché une bombe de 35 verges à Jermaine Kearse pour permettre aux siens d’atteindre la rencontre ultime pour une deuxième année de suite.
«Nous avons connu un lent départ, mais notre défensive a réussi des jeux importants», a commenté Wilson au terme de la rencontre, lui qui était en pleurs après avoir réussi le jeu permettant à son équipe de l’emporter.

«Nous n’avions aucun doute. Personne ne doutait. Même lorsque nous avions besoin de deux touchés, il n’y avait aucun doute que nous pouvions le faire.»

Les Seahawks avaient repris le ballon à la suite d’un botté court avec environ deux minutes à écouler au quatrième quart. Marshawn Lynch a ensuite effectué une course de 24 verges pour permettre aux siens d’ajouter six points et prendre l’avance pour une première fois dans le match.

Mason Crosby, des Packers, a cependant envoyé les deux équipes en prolongation grâce à un botté de précision de 48 verges.

Les champions en titre ont éprouvé énormément d’ennuis en attaque, notamment au cours de la demie initiale. Wilson n’a d’ailleurs complété qu’une seule passe, en plus de commettre trois revirements.

Les favoris locaux ont inscrit leur premier majeur au troisième quart sur un jeu truqué, alors que le botteur Jon Ryan a rejoint le bloqueur Garry Gilliam dans la zone payante.

Wilson a conclu sa journée de travail avec 209 verges après avoir atteint la cible 14 fois en 29 essais. Il a lancé une autre interception en seconde demie, mais a atteint la zone payante sur une course d’une verge en fin de rencontre pour resserrer l’écart à cinq points.

Lynch a quant à lui mérité 157 verges en 25 portées.

Rodgers sur une jambe

Dans le camp adverse, Aaron Rodgers, qui a joué malgré une blessure au mollet, a réussi 19 de ses 34 relais pour 178 verges et un touché. Le pivot a aussi été victime de deux interceptions.

«C’est une occasion ratée et je vais y penser pour le reste de ma carrière, a mentionné Rodgers, qui est malgré tout finaliste pour le titre de joueur par excellence de la saison dans la NFL aux côtés du receveur Anquan Boldin, des 49ers de San Francisco, et le secondeur Thomas Davis, des Panthers de la Caroline.

«Nous ne pouvons blâmer que nous-mêmes... Nous n’étions pas aussi agressifs qu’à l’habitude.

«Nous leur avons donné la victoire.»

Pour sa part, Randall Cobb a franchi la ligne des buts au premier engagement.

Crosby a été occupé, réussissant cinq placements en autant de tentatives.

Par ailleurs, le demi de coin Richard Sherman a subi une blessure au coude gauche, tandis que le maraudeur Earl Thomas s’est disloqué l’épaule. Les deux joueurs devraient tout de même être à leur poste pour le match ultime.