NFL/

Crédit : AFP

En route vers le Super Bowl

Les Patriots rejoignent les Seahawks

Publié | Mis à jour

Le porteur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre LeGarette Blount a malmené la défensive des Colts d’Indianapolis, inscrivant trois touchés dans une victoire sans équivoque de 45-7 en finale de l’Association américaine, dimanche.
 
La troupe de Bill Belichick tentera de déloger les champions en titre, les Seahawks de Seattle, lors du Super Bowl XLIX qui aura lieu à Glendale, en Arizona, le 1er février.

À VOIR : Sommaire

Belichcik est d’ailleurs devenu l’entraîneur comptant le plus grand nombre de victoires en éliminatoires dans l’histoire de la NFL avec 21. Il tentera aussi de mettre la main sur un quatrième championnat, après ceux de 2001, 2003 et 2004.
 
«Pour être champions, vous devez battre des champions, a mentionné le bloqueur défensif Vince Wilfork à Reuters. Ils [les Seahawks] sont des champions et nous devrons être à notre meilleur.»
 
La défensive des visiteurs n’a pas été en mesure de freiner Blount, qui a terminé l’affrontement avec 148 verges. Ce dernier en est d’ailleurs à un deuxième séjour avec les Patriots après avoir été libéré par les Steelers de Pittsburgh en cours de saison.
 
Tom Brady a été à la hauteur de sa réputation, réussissant 23 de ses 35 lancers pour 226 verges et trois touchés.
 
«C’est super de se retrouver aussi près de l’objectif, bébé, a lancé le quart-arrière lorsque son équipe a reçu sous la pluie le trophée Lamar-Hunt, récompensant les vainqueurs dans l’Américaine.
 
«Nous serons du Super Bowl. C’est incroyable.»
 
Julian Edelman a effectué neuf attrapés pour 98 verges.
 
Le bloqueur Nate Solder a capté un ballon dans la zone payante sur un jeu de 16 verges. Rob Gronkowski et James Develin ont aussi rejoint le territoire ennemi.
 
Difficile pour Luck
 
Les Colts ont eu un regain de vie en fin de première demie. D’Qwell Jackson a réussi une interception dans la zone des buts et l’unité offensive des visiteurs a ensuite traversé le terrain pour inscrire son premier majeur sur une course d’une verge de Zurlon Tipton.
 
Andrew Luck a éprouvé beaucoup d’ennuis, complétant seulement 12 de ses 33 relais pour 126 verges et deux interceptions.
 
«De toute évidence, c’est une défaite décevante, a pour sa part commenté l’entraîneur des Colts, Chuck Pagano. Nous avons affronté une équipe extraordinaire qui a joué extrêmement bien dans les trois facettes du jeu. Ils nous ont mis de la pression tôt dans le match, ce qui nous a empêchés de prendre le momentum.
 
«Ils ont bien performé contrairement à nous. Nous avons encore éprouvé des ennuis à stopper leur jeu terrestre.»
 
La formation de la Nouvelle-Angleterre participera au Super Bowl pour la huitième fois dans son histoire et une première depuis 2011.