Canadiens de Montréal

Match des étoiles : aucune garantie

Publié | Mis à jour

Le Canadien a martelé le même message au sujet de Carey Price, samedi. Le gardien étoile a subi une blessure au haut du corps, mais il ne s’agit pas d’un cas sérieux.

Blessé à son dernier départ contre les Blue Jackets à Columbus, Price n’affrontera pas les Islanders, samedi soir, au Centre Bell. Dustin Tokarski jouera donc un deuxième match d’affilée pour une première fois cette saison.

À quelques heures du match contre les Islanders, le dossier Price a logiquement retenu l’attention lors de la conférence de presse de Michel Therrien.

«Il s’est blessé à Columbus, a rappelé Therrien. C’est une blessure au haut du corps et on l’évaluera sur une base quotidienne.»

«On ne peut pas garantir que Carey sera là pour notre prochain match (Nashville) ou au match des étoiles», a poursuivi l’entraîneur en chef.

Après la visite des Islanders samedi soir, le Tricolore recevra les Predators de Nashville, mardi, à Montréal. En théorie, Price devait ensuite s’envoler pour Columbus afin de participer pour une quatrième fois à la classique des étoiles.

Si le Canadien parle d’une blessure mineure, on comprend rapidement que l’équipe cherchera à jouer de prudence avec son homme masqué. Dans cette optique, sa présence à Columbus pour le match des étoiles devient incertaine.

«S’il va là, c’est certain qu’il sera à 100%, a répondu Therrien. Mais, pour l’instant, on prend ça un jour à la fois.»

Le mauvais sort s’acharne sur les gardiens étoiles depuis quelques jours. Blessé à un genou, Pekka Rinne (Predators) s’absentera pour une période de trois à cinq semaines, alors que Jimmy Howard (Red Wings) passera de deux à quatre semaines à l’infirmerie en raison d’un malaise à l’aine. Rinne et Howard ont donc déclaré forfait pour le match des étoiles et ils seront remplacés par Marc-André Fleury (Penguins) et Jaroslav Halak (Islanders).

Une absence remarquée

Dans le vestiaire du Canadien, la blessure à Price faisait également jaser.

«C’est bizarre de ne pas le voir à mes côtés dans la chambre, a affirmé son voisin de casier, David Desharnais. C’est toujours un peu plus agréable à l’entraînement quand Carey n’est pas là, mais c’est moins agréable pour le match !»

«Ticker (Tokarski) fera le travail pour nous, il est un bon gardien, a ajouté Desharnais. Dustin a prouvé depuis les séries l’an dernier qu’il a le talent pour connaître du succès. On espère toutefois que Carey reviendra rapidement, il reste notre numéro un et notre meilleur joueur.»