Boxe

Pascal veut un test antidopage pour Kovalev

Publié | Mis à jour

Le boxeur québécois Jean Pascal veut voir son prochain adversaire, le Russe Sergey Kovalev, se soumettre à un test antidopage.

Pascal a fait cette déclaration vendredi soir, en entrevue à Las Vegas avec TVA Sports.

Le boxeur a raconté avoir fait cette demande assez tôt dans les pourparlers menant à la tenue du combat.

«Au début, on me disait oui, pas de problème. Puis c’était oui, pas de problème, mais Kovalev ne veut pas payer ses tests», a expliqué le pugiliste.

«J’ai dit parfait : je vais payer ses tests!», a poursuivi Pascal.

«Il n’y aura pas de problème, je vais faire mon Père Noël.»

Puis, toujours selon Pascal, le clan Kovalev aurait décidé de ne pas soumettre le boxeur russe à un test antidopage.

«Pour quelle raison? S’est questionné Pascal. Si nous sommes propres, on n’a rien à cacher, on doit passer les tests.»

Le coloré pugiliste a enchaîné sur une comparaison avec le film Rocky IV, dans lequel le boxeur interprété par Sylvester Stallone doit se mesurer à Ivan Drago, un adversaire au physique imposant, apparemment imbattable.

«Lui c’est Drago, moi je suis le Balboa noir, a imagé Pascal. Et comme on l'avait vu dans le film, Drago prenait des substances illicites. Alors, Kovalev a la chance de montrer aux gens que c’est juste dans les films que ces gens-là prennent des substances illicites et qu’il est un athlète propre.»

«Présentement, il refuse, et maintenant je me pose un gros point d’interrogation. Veut-il cacher quelques chose?», a lancé le boxeur québécois.

«Je trouve ça très déplorable, parce que moi je suis un athlète fier, propre et je veux me battre sur un terrain égal avec Sergei Kovalev.»

Le combat entre Jean Pascal et Sergey Kovalev aura lieu le 14 mars prochain au Centre Bell à Montréal. À son dernier combat, Kovalev avait détrôné le légendaire Bernard Hopkins (55-7-2, 32 K.-O.) pour s’emparer de la ceinture des mi-lourds WBA et IBF.

Intégrale : Pascal veut un test anti-dopage pour Kovalev - TVA Sports