Boxe

InterBox poursuit le clan Bolonti

Publié | Mis à jour

InterBox poursuit le clan du boxeur argentin Roberto Bolonti pour 273 000$ pour comportement «antisportif» et «agissements déshonorants» le soir du 6 décembre, a appris le Journal de Montréal.

La poursuite concerne le combat entre Jean Pascal et Bolonti présenté ce soir-là.

Les Promotions Sportscene, propriétaires d'InterBox, demandent aux promoteurs de l'Argentin de rembourser les 23 000$ versés avant le combat et réclament 200 000$ en dommages. L'entreprise de Boucherville réclame aussi 50 000$ pour des dommages punitifs.

Dans sa requête déposée devant la Cour supérieure le 5 janvier, InterBox accuse Bolonti et son promoteur Osvaldo Rivero de n'avoir «jamais voulu honorer» le contrat qu’ils avaient signé pour tenir le combat.

Sportscene avance également que le clan Bolonti n’a pas agi «honnêtement», en plus d’avoir eu un comportement antisportif lorsque le boxeur est tombé au sol.