NFL: Divisional Round-Dallas Cowboys at Green Bay Packers

Crédit : USA Today Sports

En route vers le Super Bowl

Les Packers ont rendez-vous avec les Seahawks

Publié | Mis à jour

Les Packers de Green Bay ont inscrit un touché au dernier quart pour se sauver avec une victoire de 26-21 aux dépens des Cowboys de Dallas, dimanche, dans un duel de deuxième tour éliminatoire de la NFL.
 
Les vainqueurs feront face aux champions en titre du Super Bowl, les Seahawks de Seattle, le week-end prochain, lors de la finale de l’Association nationale. Ceux-ci ont défait les Panthers de la Caroline 31-17, samedi.

À voir : Sommaire

La formation du Texas est passée bien près de reprendre l’avance en fin de rencontre. Tony Romo a décoché une bombe à Dez Bryant qui a effectué un attrapé spectaculaire à une verge de la zone payante lors d’un quatrième essai.
 
Les arbitres ont toutefois changé la décision après avoir consulté la reprise vidéo, jugeant que Bryant n’avait pas totalement maîtrisé le ballon.  
 
L’offensive des Packers est ainsi retournée sur le terrain, écoulant les dernières minutes de la partie.
 
«Je pensais que c’était bel et bien un attrapé», a soupiré Bryant après la défaite, toujours sous le choc.
 
«Je n’ai jamais vu ça de ma vie, a-t-il dit à Reuters. J’aimerais bien comprendre pourquoi ce n’est pas considéré comme une bonne réception.»
 
«Je devais demander une révision du jeu, a pour sa part expliqué l’entraîneur des Packers, Mike McCarthy. En raison de l’importance du jeu et du moment crucial dans la partie, ce fut une décision facile.»
 
Rodgers en contrôle
 
Aaron Rodgers a terminé le match avec 317 verges et trois passes de touché, ayant atteint la cible 24 fois en 35 essais. Le pivot des Packers a rejoint Davante Adams, Andrew Quarless et Richard Rodgers dans le territoire ennemi.
 
Adams a amassé 117 verges en sept attrapés.
 
Eddie Lacy a aussi bien fait avec une récolte de 101 verges en 19 portées.
 
Les Packers ont remporté un neuvième duel en autant de sorties devant leurs partisans en 2014.
 
«C’est très significatif pour notre équipe, a soutenu Rodgers, qui a joué malgré une déchirure musculaire au mollet. C’est une victoire importante à domicile. Finir avec une fiche de 9-0 à la maison, battre une excellente formation comme les Cowboys, revenir de l’arrière en seconde demie... La défensive a excellé. Randall [Cobb] et Davante [Adams] ont réalisé de gros jeux.»
 
Romo aussi blessé?
 
Dans une cause perdante, Romo a réussi 15 de ses 19 relais pour 191 verges et deux majeurs. Selon le quotidien «Dallas Morning News», le quart-arrière se serait déchiré des ligaments à un doigt durant la rencontre. Celui qui n’a raté aucune séquence dimanche a joué cette saison malgré des blessures au dos.
 
«J’avais quelques options devant moi, mais j’ai décidé de viser Dez, a raconté Romo au sujet du jeu controversé de Bryant. J’ai lancé le ballon à l’endroit où je croyais qu’il pouvait le capter et il a effectué une belle manœuvre. Ils [les officiels] ont déclaré que l’attrapé était bon. Parfois, les décisions ne sont pas à notre avantage, ça fait partie du sport.»
 
Terrance Williams a notamment inscrit un touché sur un jeu aérien de 38 verges.
 
DeMarco Murray a encore une fois fait le boulot, totalisant 123 verges et un jeu de six points en 25 courses.
 
Bryant a quant à lui dû se contenter de 38 verges en trois réceptions.
 
Les Cowboys ont subi un premier revers cette année sur un terrain adverse, ayant gagné leurs huit parties au cours du calendrier régulier.