Championnat mondial junior 2015

Le Canada arrache l'or à la Russie

Agence QMI / François-David Rouleau

Publié | Mis à jour

Après une disette de cinq ans sans médaille d’or, le Canada a finalement remporté les grands honneurs au Championnat du monde de hockey junior dans un match qui passera certainement à l’histoire.

D’un océan à l’autre, le Canada aura retenu son souffle jusqu’à la toute dernière seconde pour finalement voir l’unifolié remporter la finale par la marque de 5-4, lundi soir au Air Canada Centre, sous les feux d’artifice et devant une foule en liesse.o.

À VOIR :

Groulx, un mauvais choix?

Le buteur russe nargue les Canadiens

Le gardien russe chassé en 2 minutes et demie

La sélection nationale a du même coup retrouvé ses lettres de noblesse en remontant à nouveau sur le podium de la scène internationale après être rentrée bredouille lors des deux dernières éditions.

Domi brille à nouveau

Max Domi a brillé une fois de plus avec une performance étincelante de deux buts et une mention d’aide pour finalement être nommé l’attaquant par excellence de l’édition 2015 du tournoi mondial.

Anthony Duclair, Nick Paul et Connor McDavid ont également fait scintiller la lumière rouge au plus grand plaisir des 19 000 spectateurs présents.

La Russie menace

Du côté de la troupe de Valéri Bragin, qui n’a jamais lâché, orchestrant une spectaculaire remontée avec une production de trois buts lors de la période médiane, les mines étaient bien basses au terme de la partie.

Après avoir vu leur gardien partant, Igor Shestyorkin, accorder deux buts sur les trois premiers lancers du match, les Russes ont répliqué de brillante façon.

Sergei Tolchinski s’est retroussé les manches en se faisant menaçant plus d’une fois. Il a conclu sa soirée avec deux points, enfilant un but, tout comme Ivan Barbashev, Dmitri Yudin et Nikolai Goldobin.

Le spectre de 2011

Pour ÉCJ, le spectre de la finale du championnat de 2011 s’est toutefois pointé le bout du nez en milieu de deuxième période. Cette année-là, à Buffalo, les Canadiens avaient laissé filer une avance de trois buts au dernier tiers pour s’avouer vaincus 5-3 contre les Russes.

Cette fois, la formation de Benoit Groulx a vu la Russie revenir de l’arrière, réduisant l’écart à un seul but. La table était donc mise pour une troisième période excitante et stressante à souhait pour les partisans.

Elle a cependant réussi à freiner l’hémorragie en attaquant le filet d’Ilya Sorokin à plusieurs occasions. La tension était à couper au couteau dans les derniers instants alors que le Canada s’est cramponné en défensive pour finalement soulever le précieux trophée sous des encouragements nourris.

Les attaquants Domi et Sam Reinhart ainsi que le défenseur Darnell Nurse ont été nommés les joueurs par excellence du Canada pour ce tournoi.