Championnat mondial junior 2015

Le Canada rejoint la Russie en finale

François-David Rouleau

Publié | Mis à jour

Nic Petan a permis au Canada d’obtenir son billet pour la grande finale du Championnat du monde de hockey junior.
 
L’attaquant s’est déchaîné en réussissant un tour du chapeau dans une éclatante victoire de 5-1 sur la Slovaquie, dimanche soir au Air Canada Centre.

À voir : Fucale fruste Skalicky

Une double dose de Morrissey 

Petan pète le feu

La foule a choisi son joueur du match

La troupe de Benoit Groulx a ainsi rejoint la Russie en finale en y participant pour la première fois depuis 2011. Cette année-là, elle avait baissé pavillon face aux Russes.
 
Inspirés par la performance de Petan, Connor McDavid et Curtis Lazar ont également brillé dans la victoire avec une production de trois points chacun.
 
En touchant la cible pour la première fois du match, le petit attaquant et espoir des Jets de Winnipeg n’a pas seulement soulevé une marrée rouge, il a infligé un second but en désavantage numérique aux Slovaques dans ce championnat.
 
C’est donc dire que le gardien Denis Godla n’a pu freiner l’élan du Canada qui s’assure ainsi d’une médaille pour la première fois depuis deux ans. Il a bloqué 39 des 44 tirs dirigés vers lui.
 
À l’autre bout de la patinoire, Zachary Fucale n’a flanché qu’une seule fois, devant David Soltes, en fin de deuxième période, en route vers une performance de 14 arrêts.
 
Slovaquie différente
 
Malgré des incursions répétées en territoire ennemi, le Canada a vu la Slovaquie s’accrocher en première période. Les hommes d’Ernest Bokros se sont sacrifiés, bloquant bon nombre de tirs devant Godla qui a continué à se dresser devant ses adversaires comme il l’a fait depuis le 27 décembre.
 
Les Slovaques n’ont toutefois pu empêcher ÉCJ de prendre les devants tôt dans la rencontre. Pendant que Soltes était au cachot pour avoir fait trébucher, Petan en a profité pour toucher la cible, plaçant habilement la rondelle dans la lucarne à la cinquième minute de jeu.
 
La formation canadienne a accéléré la cadence au deuxième vingt en mettant à l’épreuve Godla à 16 reprises.
 
Elle a réussi à doubler son avance en fin d’engagement. Laissé seul dans l’enclave, le dangereux Petan n’a pas hésité à dégainer sur une passe précise de son complice Lazar.
 
Le défenseur Shea Théodore a marqué un peu plus d’une minute plus tard sur une descente à deux contre un en compagnie d’Anthony Duclair.
 
Timide jusque-là, la Slovaquie est parvenue à retraiter au vestiaire en réduisant l’écart. Soltes a battu Fucale avec trois secondes à écouler au cadran.
 
La machine rouge s’est remise au travail au dernier tiers. Frustré à plusieurs occasions, Duclair a trouvé le fond du filet en alliant vitesse et habiletés, mystifiant à la fois les défenseurs et le portier slovaque.
 
Multipliant les arrêts spectaculaires de façon successive en désavantage numérique, Godla n’a pu empêcher Petan de compléter son tour du chapeau à mi-chemin au troisième engagement.
 
La finale sera présentée à 20 h, lundi soir.
 
Le match de la médaille de bronze entre la Slovaquie et la Suède précédera, à 16 h.