NBA

Bryant exaspéré en pleine action

Publié | Mis à jour

En bon vétéran, Kobe Bryant savait exactement ce qu’il fallait faire pour empêcher les Grizzlies de Memphis d’écouler le temps, vendredi au quatrième quart, et ne s’est pas gêné pour le crier.

La vedette des Lakers de Los Angeles ne s’est cependant pas fait entendre par son coéquipier Jeremy Lin, qu’il sommait d’engendrer immédiatement une faute pour arrêter le cadran, avec une quinzaine de secondes à jouer au match. Les Grizzlies menaient alors 106-105.

«Faute! Faute! Faute!» criait Bryant.

Exaspéré, le «Black Mamba» est allé lui-même commettre une faute aux dépens de Mike Conley en traversant le territoire des Lakers au pas de course. Lin semblait un peu dépassé par les événements devant le meneur des Grizzlies qui conservait le ballon et tardait à faire progresser la séquence offensive, dans l’espoir d’enfiler un panier le plus tard possible avant la prochaine possession des Lakers.

Les simagrées et la faute de Bryant n’ont servi à rien, puisque les Lakers se sont finalement inclinés 109-106, soit un 23e revers cette saison pour des Californiens moribonds, avant-derniers de l’Association de l’Ouest.