Championnat mondial junior 2015

La Suède se venge de la Finlande

Agence QMI / Kevin Dubé

Publié | Mis à jour

Les Suédois ont la mémoire longue. Après une défaite difficile à avaler face aux Finlandais en finale du Championnat mondial de hockey junior, l’an dernier, devant leurs partisans à Malmö, ils ont obtenu revanche, vendredi.

Les représentants des Trois couronnes ont défait leurs rivaux finlandais au compte de 6-3 en quarts de finale. Ils feront maintenant face aux Russes, dimanche, en demi-finale.

«C’est une grosse victoire, particulièrement pour ceux qui ont vécu la défaite de l’an dernier», a mentionné la vedette suédoise William Nylander, espoir des Maple Leafs de Toronto dans la LNH.

«Par contre, je pense que tous les joueurs voulaient se venger, qu’ils aient été là ou non l’an dernier. Personne n’a aimé voir notre pays perdre comme ça l’an dernier face aux Finlandais. Nous étions tous prêts.»

Même son de cloche chez Adrian Kempe : battre les Finlandais revêt un cachet particulier.

«C’est toujours plaisant de jouer contre tous les pays, mais c’est toujours plus spécial lorsque c’est face aux Finlandais. Nous ne nous aimons pas vraiment.» - Adrian Kempe

Avantage numérique

Après une première période sans but, Juuso Ikonen a ouvert la marque pour les Finlandais. La Suède est toutefois revenue avec trois buts sans réplique dont deux sur l’avantage numérique.

La Finlande a ensuite comblé l’écart pour créer l’égalité 3-3.

«Nous avons du succès lorsque nous envoyons les rondelles derrière leurs défenseurs. C’est ce que nous avons arrêté de faire pendant cette séquence», de mentionner le défenseur suédois Gustav Forsling, auteur d’un autre but en avantage numérique. Il compte maintenant sept points en cinq matchs depuis le début du tournoi.

D’ailleurs, les trois buts de Forsling ont tous été inscrits de la même façon : d’un tir sur réception de la pointe et, deux fois, c’était après une passe de William Nylander.

«Nous avons joué ensemble chez les moins de 18 ans en avril dernier et nous marquions souvent de cette façon aussi. On se connaît et il me repère bien sur la patinoire.»

L’indiscipline a freiné l’élan des Finlandais lorsqu’Adrian Kempe a fait 4-3 Suède lors d’un cinq contre trois, en début de troisième.

À l’inverse, les Finlandais ont été incapables de profiter de six avantages numériques.

«Les pénalités nous ont tués ce soir et nous avons été incapables de tirer avantage de nos supériorités. Ce fut l’histoire de notre tournoi. C’est un sentiment très vide en ce moment, c’était mon dernier Championnat mondial junior», a mentionné le capitaine finlandais Artturi Lehkonen, un espoir du Canadien de Montréal

Place aux Russes

Les Suédois affronteront maintenant les Russes, tombeurs des États-Unis, en demi-finale. Lors de l’affrontement entre les deux équipes en phase préliminaire, les Suédois l’avaient emporté 3-2 dans un match chaudement disputé.

«Ils ont une bonne équipe. Ils ont battu les États-Unis. Ils possèdent des joueurs très talentueux et ce sera un gros affrontement», a ajouté Nylander, joueur du match du côté de la Finlande.