Championnat mondial junior 2015

Benoit Groulx devra privilégier l’anglais

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef d’Équipe Canada junior, Benoit Groulx, se pliera finalement aux règles de la Fédération internationale de hockey sur glace (FIIHG) et amorcera ses conférences d’après-match en anglais.

Le Québécois avait soulevé l’ire du pilote finlandais, Hannu Jortikka, ainsi que de certains journalistes finlandais présents à son point de presse après la rencontre de lundi au Centre Bell. Au terme de la victoire de 4-1 des représentants de l’unifolié au Championnat mondial de hockey junior, Groulx avait amorcé son allocution en français.

«J’aurais dû parler en finnois», avait répliqué Jortikka, cité sur Twitter par un reporter local, Juha Hiitela, ce dernier ajoutant «qu’il n’y avait pas juste moi qui considérais le comportement de Groulx arrogant».

Or, le principal intéressé a admis aux membres des médias l’ayant rencontré mercredi qu’il allait déroger de ses habitudes et suivre les directives de la FIIHG.